Pour la lecture de ce billet, prière de choisir « I gotta felling » des BEP dans la playlist Deezer, un peu + bas, à droite. C’est pour votre bien.

C’était il y a 1 mois, fin septembre donc, il faisait encore chaud, les gens était beaux, bronzés et les sessions bien que rares, rappelaient encore largement l’été.
Le samedi 19 septembre, un parisien débarquait à Montpellier pour une journée trépidante, accueilli par un Pink Pack en jupe (suffisamment rare pour être souligné).
Ce parisien en question se nomme Tode, photographe professionnel, entre autres. Ce matin là, il débarquait freshement de Paris pour nous flashouiller la tronche.

PDB

// Prélude
Tode est l’instigateur d’un projet appelé Portraits de Blogueuses. Devant l’explosion de ce nouveau mode de communication sur le web, l’idée de Tode était d’organiser une exposition photo à Paris autour d’une vingtaine de blogueuses françaises, associées à leur univers de prédilection (mode, cuisine, voyage, art, etc).
Au fil de ses recherches, il s’aperçoit que ce monde de la blogosphère est plus complexe et plus vaste qu’il ne l’imaginait. De 20, il passe à 40 projets de portraits.
Puis un jour : « Driliiin, vous avez un message de : Tode Photographe ».
Hein ? Plaît-il ? T’es qui toi ?
Quelques messages Facebook/mails/coups de téléphone plus tard, je pense pouvoir affirmer que Tode n’est pas un pervers psychopathe à la recherche de nouvelles victimes, ouf. Au contraire, j’ai même l’impression que c’est un chic type et que cette future rencontre sera des + détonantes !
Une fois le projet Portraits De Blogueuses (PDB pour les intimes) expliqué en long, en large et en travers, nous avions convenu d’une date pour un shooting on the beach. À South Beach évidemment, notre home spot pour ceux qui suivent.
On attendait le parisien de pied ferme, prêtes à lui faire vivre une journée Pink Pack Style : ride & party.

Récit d’un crazy day, en mode 24h chrono :

//10H et des patates
2 pinkettes pas très réveillées se questionnent devant leur placard respectif à propos d’une tenue rideuse/glam’. On va pas se mettre la pression hein, mais quand même, sur un malentendu on pourrait se retrouver affichée au mur d’une expo Parisienne incessamment sous peu. Alors on se questionne, c’est normal !
Après vérification, Tode lui, est bien dans le TGV direction le sud. Arrivée pour 12H30.

//12H32
Les 2 pink pack mobiles tournent en rond dans le centre de Montpellier pour rejoindre Tode et sa caisse de loc’. Fucking centre ville …

//13H04
Quelques sens interdits, feux rouges et grillages de priorité plus tard, on arrive à notre point de RDV. On sort de nos voitures. Premiers gloussements d’une longue série, puisqu’on se retrouve sensiblement habillée pareil (pas avec Tode hein !), chose fréquente chez le pink pack, c’est ça de partager un cerveau pour 2.
Aucune difficulté à reconnaître Tode, thanks Facebook.
Évidemment, on commence à raconter notre vie au milieu de la rue, mais le jeune à faim. Il a de bonnes excuses puisqu’il ne se rappelle plus quand il a mangé pour la dernière fois et accessoirement a parcouru une bonne partie de l’Europe ces 5 derniers jours. On va pas l’énerver donc. On décide d’aller se poser à Palawaii en terrasse et de se rassasier avant de passer à l’action.

//14H28
La conversation s’est engagée naturellement, comme avec un vieux pote. Papotage intensif tout le long du repas, on constate en même temps que le vent fait définitivement parti des absents. Dommage, le shooting en action, ce ne sera pas pour cette fois ! Mathilde de son côté était toujours sur Béziers ; déchirée entre les appels du pink pack et l’appel du vent à Gruissan. Elle nous aime hein, mais bon, face à une session, on ne fait pas le poids 😉
Mathilde s’en va donc rider de son côté et nous, on file direction South Beach. Sun is shinning, perfect !

//14H42
Petit crochet par le Moana, où Flo nous laisse gentillement la garde d’une Pink Zeeko 12m pour l’aprem, qui servira de toile de fond, voire même de kite avec un peu de chance !

//15H25
Arrivée à South Beach. On explique à Tode pourquoi CE spot est NOTRE spot (parce qu’on l’a décidé, voilà tout eh eh).
Chacun installe son matos. Avec Clem on gonfle un bébé zeeko 5,5m et la pink mama de 12m. De quoi mettre de la couleur sur le spot. Le tout en jupe, je le rappelle. On a fait en sorte d’avoir l’air naturel, genre on fait ça tout le temps. Et je crois que ça a marché 🙂
Cette classe attitude ne nous empêche pas de balancer un maximum de « dossiers » inter pink-pack (faut dire, on a le choix). La délation en public, c’est pas notre genre, non pas du tout. C’est juste pour que le photographe nous connaisse mieux, pour faciliter le shooting. Oui oui.
Tode effectue ses derniers réglages. Pas d’assistant qui fait le café, ni de maquilleuse. Les bonnes habitudes se perdent mais on fera avec. On sait s’adapter 🙂

//16H01
Après quelques clichés trop crispés (oui en fait, on vous a pas dit mais on n’a pas trop l’habitude), on se concerte avec Clem. Bon normalement le pink pack c’est pas ça. Normalement, les frisettes volent, les gloussements … gloussent, on fait des têtes ridicules etc, alors banzaï, chiche on se lâche un peu !

wock_n_woll

Bon, c’est déjà mieux.

//16h24
Pendant que je continu à me coller des index sur toute la face, Clem nous sort un joli sourire, Tode clic un p’tit coup et voilà le travail :

 

 

 

CLEM

Clem, son tee-shirt débraillé la fait rire

//17H10
À force de rester sur la plage envahie par la pétole, le moindre souffle d’air paraît avoir 10 noeuds de plus.
« Oh purée, y a au moins 11 noeuds là, Clem, lève moi pink mamma !! ». Je hisse difficilement la 12m au zénith, m’en vais tirer 3 bords coulés et rentre sur la plage après la + courte session de ma vie.
N’empêche, tant qu’à avoir les cheveux mouillés et la frange déstructurée, autant en faire quelques clichés (et des rimes).

MEL

Mel, le bout de la digue de Plage Sud m’inspire beaucoup

//17H50
Évidemment, on n’atteint pas ce degré de perfection en 3 clics. Le shooting a duré 2H30 et le soleil jouait à cache-cache. On peut dire que les sujets étaient quelques peu dissipés et Tode, complètement dans le délire, a néanmoins su capter de jolis instants. Un south beach différent de celui qu’on connaît, mais cette session shooting fût très agréable !
On remballe, direction Moana pour ramener pink mamma et nos chemins se séparent avec Tode …

//20H et des patates
… du moins pendant quelques heures ! On n’allait pas le laisser repartir comme ça, sans qu’il n’est connu la partie obscure du crew. Le bougre devait se lever tôt pour filer sur Cannes le lendemain, lieu de son 2° shooting du WE. Sa nuit allait être courte, parole de Pack !
Pour que tout fonctionne, il fallait mêler un 2° crew à notre plan : celui du Morue Team. On se donne donc tous RDV chez Nath avant de partir en soirée à Sète, rejoindre la fin du Morue Team : Karine.

We gotta feeling, that tonight gonna be a good night …

//21H54
Nous voilà attablés en terrasse histoire de dire qu’on aura mangé quelques chose ce soir. Tode décide de passer la commande : « une demi pizza au miel, 3 arrêtes de poissons, une bouteille de champagne et 4 coupes s’il vous plaît »…
… OK, on a peut-être sous-estimé le garçon.

//22H45
On finit par quitter la terrasse sous peine de commander une 2° bouteille. Beh oui, y avait que des bulles dans la première, elle est passée toute seule, tel un lémurien dans son terrier. ah ah.
La soirée initialement prévue dans une boîte à Sète (on taira son nom pour les raisons citées ci-après) nous a fait une bonne blague. L’édition de l’an dernier était tellement énorme qu’elle ne devait pas encore s’en être remise. On lui donne sa chance mais le coup du « vodka-red bull sans vodka (et sans du vrai red-bull) à 12€ » a eu raison de notre patience.

 

 

TEAM-1

On retrouve notre jeunette préférée Lorraine, qui boit de l’eau ELLE, normal c’est une jeunette 😉

//23H30
Après quelques salutations et photos souvenirs, on décide de modifier notre plan et de fuir cette anti-party. On rassemble les troupes à base de Tode, Pinkettes, Morues & Co et on file vers la contre soirée dans une plage privée non loin de là.

//23H40
Les 2 gorilles de l’entrée nous regarde passer la porte du bar de plage, jusqu’à stopper net notre cher Tode armé de son bazooka (Nikon + fat objectif) forcément pas très discret.
Gorille : Euuuh vous faîtes quoi avec ça ?
Tode : Je fais un reportage sur ces demoiselles *t’as un problème king kong ?*
Autant vous dire qu’il n’a pas fallu rajouter grand chose. Limite le boss nous apportait une bouteille de son meilleur champagne. (Dans mes rêves)

//23H42
Everybody on the dance floor. En vrac : du flash, de l’échange de flash, MJ revu et corrigé, du ridicule, du rire, des fingers face en veux-tu en voilà et du shake your booty !

PINK_PACK_MORUES plait-il

 

 

 

THE_CREW

THE CREW OF THIS CRAZY DAY

//1H et des patates … ou alors 2H … bref
Comme on a encore des forces et que Tode est frais comme un gardon, on fini la soirée/nuit à Montpellier chez une morue qui nous concoctait une dégustation de pitence à la violette et une à … euh. Zut. Je me souviens que c’était mauvais du moins 😉 (Et je reste beaucoup + polie qu’un autre).
C’est à ces heures tardives qu’on refait le monde, souvent en poésie, jusqu’à ce qu’on décide à regrets d’accorder 3H de sommeil à Tode. Il devait se lever à 8H.

//aux environs de 5H
Nous nous sommes donc tous séparés pas très loin de l’aube, avec un petit sentiment réciproque de nostalgie, comme après 15 jours passés avec votre meilleure bande de potes.

Dans son récit sur son blog, Tode parle de l’effet Pink Pack, on lui retourne sans hésiter la monnaie de l’ascenseur ; l’effet Tode, un chic type, qui prend part à vos délires, y mèle facilement les siens pour un résultat surprenant et détonnant !
Vous l’aurez compris, le Pink Pack, non seulement ravie et honoré de faire partie du projet PDB, est enchanté d’avoir fait la connaissance de ce Tode.
Poulet, on te dit à très vite pour nos aventures parisiennes 😉

Je pensais à la base faire éditer ce post en encyclopédie 12 volumes, mais le RDV avec l’éditeur tombait en même temps que mon cours de piscine. J’ai des priorités dans la vie. Donc c’est cadeau.
Si vos yeux n’ont pas encore pris feu, on vous laisse avec un dernier cliché du Pink Pack, vu de son côté glam’ (fallait le trouver celui là !)

 

 

 

 

PINK_GLAM

 

www.tode.fr
www.portraitsdeblogueuses.com
Devenez Fan de Tode Photographe(r) sur FACEBOOK, parce qu’il le vaut bien

La photo destinée à l’exposition est enfermée dans une bouteille jetée à la mer. Elle ne sera dévoilée que le jour de l’exposition. Si on la repêche un jour.

Merci à Karine Fura du Morue Team pour nous avoir flashouiller en soirée

Rédigé par Mel

Coeur palmier Coeur sapin

un commentaire

Hey ! Dis nous ce que tu en as pensé ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s