Après l’interview de la créatrice en début de semaine, on va vous raconter brièvement « mais bon sang comment qu’on s’est retrouvée sur la plage à se faire (faire) des tresses, enfiler des sweats dinosaures et prendre le tout en photo parmi un million de pinpins » (donc pas franchement abandonnée, la plage, ni coquillage et crustacés, en fait)… Ouais, on sait, le suspens est insoutenable.

Et même qu’à la fin de cet article, vous aurez la possibilité de gagner 2 pièces offertes par Bloody Marie, simplement en répondant à une question saugrenue ! (Vous pensiez VRAIMENT qu’on allait faire un truc sérieux ?)

 

DSC_0578_edit_edit

Un week end de fin d’été, on décidait de faire le deuil d’une Pink Pack Summer Session annulée (remboursez, nos invitations !). Au lieu de s’enfermer en pleurant ET en s’empiffrant de Schoko-Bons (oui, on est multi-tasks, on peut faire deux choses à la fois)… A mater en boucle la vidéo de la première Summer Session de l’été… On a décidé de pas se laisser abattre (on est des filles fortes) et de regrouper le staff Pink Pack dispo pour faire comme les multinationales (nous ? mégalo ? naaaaaan !) : un week-end team-building
(NDLR : désolée pour le franglish, mais en langue belle de chez nous, ça donnerait ‘une fin de semaine cohésion d’équipe’… C’est quand même moins sexy lady, I like your flow ! Pour info, en allemand, ça ferait approximativement ‘Ein Wochenende, um eine Mannschaft zu bauen’, ça va pas non plus du tout, du tout.)

10631938_10152741204928254_179123693_o_edit

Bref. Au final, ça a donné un week tout plein de vent, de soleil, de yoga, de paddle, de sourires, de caïpi, de pédalo-kite, de gaufres géantes au Nutella, de faux départs de soirée, de partenaires Pink Pack et on en passe. Marie-Laure (NDLR : créatrice de la marque Bloody Marie, pour les poissons rouges) avait envoyé à Momo, récemment nommée ambassadrice Bloody Marie, un joli colis plein de ses jolies pièces (oui, tout est joli).

Ce jour-là, on était 5, comme les doigts de la main, comme les daltons si tu comptes Rantanplan, comme les sept mercenaires si deux se tuent mutuellement en duel armé, ou comme les dix petits nègres au milieu du roman, ou comme les quatre filles du Dr March qui auraient une dernière sœur cachée (bah quoi ?) : Mel s’est empressée de récupérer son réflex + son objectif magique et de nommer d’office le reste de l’équipe « modèles d’un jour » : Nana, Momo, Alix et Alizée.

Passés les premiers instants timides de type « mais je fais quoiiiiii là avec ton objectif pointé sur ma gueule ? Je souris ou je souris pas ? Quoi, plus naturelle ? J’me sens pas bien, j’panique, j’lâche tout, même mes cheveux, tiens ! Cette fois j’me casse, je m’en V, le temps d’démarrer ma BMW ! », l’alignement des planètes fut… Et toute la fine équipe a su mettre en valeur les pièces Bloody Marie.

Parlons-en justement de ces pièces !
Ce jour-là, on avait des débardeurs, des mini jupes et le sweat dino. Les matières sont douces et belles, les coupes simples et efficaces. Le côté graphique noir & blanc des tops, assemblé aux formes géométriques des jupes matche parfaitement.
Quant au sweat dino, ce petit côté décalé est tellement cute qu’il se suffit à lui-même (on vous dit pas de le porter seulement avec une culotte dans la rue hein, mais bon, vous avez saisi !).

Pour info, on a trouvé que ça taillait un peu grand, même si on a bien intégré l’effet loose (Momo, gabarit « Averell », porte du S… improbable ; Nana, gabarit « Joe », a dû retrousser la jupe)… Bref, sur les pièces qu’on a essayées, on conseillerait de prendre une taille en-dessous de d’habitude.

Voici la série shootée ce jour-là ! Rdv à la fin des photos pour le concours !

DSC_0502_edit_edit DSC_0505_edit_edit DSC_0508_edit_edit DSC_0510_edit_edit DSC_0512_edit_edit DSC_0516_edit_edit DSC_0521_edit_edit DSC_0530_edit_edit DSC_0534_edit_edit DSC_0538_edit_edit DSC_0541_edit_edit DSC_0542_edit_edit DSC_0549_edit_edit DSC_0554_edit_edit DSC_0556_edit_edit DSC_0561_edit_edit DSC_0565_edit_edit DSC_0574_edit_edit DSC_0582_edit_edit DSC_0586_edit_edit DSC_0595_edit_edit

Et parce que Pink Pack X Bloody Marie ça donne un truc vachement cool, on vous propose de gagner un tote-bag et un top blanc débardeur, tous les deux de la série « mask » (cf photos ci-dessus).

Pour gagner, c’est très simple : laissez un commentaire sous cet article (là, dans le Blog, pas sur Facebook !), veillez à bien remplir la case mail avec une adresse valide pour qu’on vous recontacte si vous êtes l’heureux ou l’heureuse élu(e) !

… Mais attention, pas n’importe quel commentaire, hein ! A vous de nous faire partager le moment où VOUS vous êtes senti(e) une ou un super Héros !

NDLR : pourquoi le thème super héros ?… Car la nouvelle collec’ de Bloody Marie s’intitule ‘HEROES’, pardi ! (faut vraiment tout t’expliquer !… T’es sûr d’avoir bien lu l’ITW toi ? « Finalement HEROES est un hommage à chacune d’entre nous, qui jouons quoi qu’il en soit un premier rôle : le principal qu’est celui de notre propre vie. »).

Le commentaire qui nous interpellera le + gagnera le top débardeur, puis nous tirerons au sort un commentaire qui gagnera le tote bag !

A vos claviers ! (Christian)(humour de merde)(c’est pas moi, c’est Momo)(pardon)

—-

Modèles d’un jour : Nana (la casquette bordeaux), Momo (la grande au dino), Alix (la trace de bronzage bizarre au poignet), Alizée (la plus blonde, comme toujours 😉 )
Photos : Mel + Sanpé

(28 commentaires)

  1. Ben c’est clair les PP vous assurez grave ! en plus maintenant je sais que Bloody Marie se porte ! oh pitaing, on va pouvoir porter du Bloody Marie en buvant du Bloody Mary !!! si c’est pas être super héro ça !!! et la légende de Bloody Mary hein on en fait quoi ??? celle qu’on invoque pour tester son courage !!!! et moi ma moto elle est rouge bloody, que ce matin j’aurais pu en faire en portant du Bloody Marie !!! …….. aaaaaahhhhhh elle aurait porter des culottes, des bottes de moto, un blouson de cuir noir avec un dinosaure sur le dooooos!! ……………… je sors……………. bisettes sur toutes les joues roses xxx

    1. Kikou les filles!! Toujours au top vos articles!! Merci pour ce soleil qui continue à briller sur la toile en attendant que la neige fasse son job pour les futures journées de snow!!
      Alors la dernière fois que je me suis sentie comme une super héroïne ou du moins que des témoins ont cru voir une SuPER Héroïne, c’était au début de l’hiver passé. Nous partons toutes une équipe dans le Jura suisse pour fêter un ami. Dans la voiture mes copines et deux potes venus tout droit de Paris en escarpins, m’accompagne. Pendant la montée une tempête de neige digne de ce nom s’abat sur nous (hé oui il neige dans le Jura suisse). La route commence à devenir trop pentue et enneigée pour mes pneus neige, c’est le moment de mettre les
      C H A I N E S (conceptuel pour des citadins come from Paris). Je sors tout le tsoin tsoin on me propose de l’aide (de la lumière de téléphone poetable), lampe frontale sur le front, gants ou bout de mes mimines, je te mets tout ça en place en deux deux. Autant dire que la il ne me manquait plus que la Cape et le Body, les deux potes tout congelés téléphone à la main n’en revenait pas, il avait ChaîneGirl là sous leur yeux en personne!!!
      Des becos

  2. Quel plaisir de lire ce blog toujours délirant… j’ai l’impression de vous entendre rigoler quand je vous lis 🙂 bref, je participe, ça fera prolonger l’été ! La dernière fois que je me suis sentie une super héros c’est surement un peu naz mais c’était au bureau quand j’ai eu un RDV uniquement en anglais et j’étais troooop stressée mais finalement tout s’est bien passé, j’ai tout compris et je me suis faite bien comprendre ! Après coup, j’avais l’impression de pouvoir diriger le monde ! 😉

  3. J’adore votre article!!!!!

    Bon moi super héroïne: Mon fils, 16mois, a décidé la nuit dernière, qu’il voulait faire la fiesta! Je suis en vacances et son père lui bosse donc j’ai géré (et dormi 4 heures en tout et pour tout lol!) Son réveil sonne à 7h30 (une petite heure seulement que j’avais sombré!) et réveille le petit…Les deux hommes de ma vie se lèvent, je fais de même et là son père:  » Pfff j’ai dormi comme un bébé cette nuit, j’étais crevé! Et toi chérie? tu as l’air un peu plus reposé non?! Je n’ai pas entendu Noah! Il devait être naze aussi! »
    Mouahhh ahh ahhh^^ je n’ai pas su quoi lui répondre parce que vu ma tête dans le miroir…
    Autant vous dire que à 14h, la super héroïne de la nuit faisait sa sieste avec son fils ! Et ça, le papa ne le saura pas! mdr

  4. Je me suis sentie touchée par la grâce, une super women de chez super women lorsque je suis rentrée un jour à la clinique et deux jours plus tard j’en sortais avec Pablo : j’ai créé la vie !!!! Si c’est pas grand ça !!!!?;-)

  5. La dernière fois que je me suis sentie une super héroïne, c’est le week-end dernier, quand j’ai fait des madeleines. D’ailleurs je vous donnerai volontiers ma recette pour mettre avec celles de vos smoothies, dans votre section « healthy » (ben oui c’est healthy des madeleines, et puis c’est tout petit…). Moi qui ai tendance a toujours oublier les gâteaux dans le four, là j’avais un vrai challenge : les enfourner à 240°C pendant 4 minutes et 17 secondes top chrono, baisser le four à 180°C pour les 4 minutes et 36 secondes suivantes, les sortir, attendre 2 minutes et 18 secondes que ça refroidisse pour ne pas me bruler, les démouler sans les décapiter, les servir sans trop les écraser, et les manger tant qu’elles étaient encore chaudes et toutes gonflées. Ca me semblait impossible de ne pas me planter… Mais finalement mission relevée avec brio, ça a refait ma journée! (enfin non, en fait c’est plutôt ma session de surf du matin dans l’eau à 15°C avec des vagues parfaites, suivie de cette régalade de madeleines qui a refait ma journée).
    Bien cool ce blog en tout cas! Vivement la prochaine winter session que je puisse veniiiiiir ! 🙂

  6. Les photos sont vraiment chouettes !!
    Pas plus tard qu’hier je promet de faire un gâteau pour un repas entre amis. Notons que je n’avais ni farine, ni œuf .. j’ai passé 20 min à chercher une super recette « sans farine ni œuf » sur marmiton, je crois que ça n’existe pas ! et là je me suis trouvée super trop géniale, j’ai retrouvé un sachet alsa (périmé) – rajoute 1,5L de lait et le flan est prêt! Comme quoi des fois il suffit de pas grand chose pour se sentir super héros! Heu un peu moins ce matin quand je me suis rendu compte que je n’avais pas assez de lait pour le bib de ma fille….

  7. Les photos sont vraiment très réussies, les pièces sont magnifiques! Gros coup de cœur pour les jupes!
    Sinon comme ça fait du bien de pouvoir participer à un concours qui n’est pas sur facebook (aka la frustrée qui n’est pas sur facebook 🙂 )

    Alors le moment où je me suis sentie le plus super héroïne, c’est quand j’ai décidé de refaire ma chambre, de démonter un vieux meuble énooorme et de décaper la peinture de ma porte toute seule comme une grande! Et oui, qui a dit que le bricolage c’était seulement fait pour les mecs 🙂 Depuis, mes amis font même appel à moi pour que je les aide hehe.

  8. Topissime les photos, et les t-shirts, oh my god, les t-shirts (le masque…le masque… aaaah).

    Mon dernier acte d’héroïsmerie (on dit comme ça, non??) date de Jeudi dernier. Je rentre chez moi, me jette sur ma machine à laver (oui, bon, j’ouvre le hublot…) et sors à toute vitesse pour faire profiter mon linge du soleil printanier…non, automnal (!) Je m’arrête net : 5 veaux, 3 vaches ont envahi mon jardin. Sous ma corde à linge, dans la balançoire de mes minettes…des mammifères ruminants!!! Mon sang ne fait qu’un tour : même si ça changerait des nains de jardins (archi surfait, la déco willow!) et que je pourrais faire-trop-la-maline-qui-a-veaux-vaches-in-the-garden, je cours à l’intérieur saisir ma cape (un grand sac bleu d’une marque-qui-fabrique-des-meubles-en-kit). Me voilà brandissant ma cape à deux mains (ben oui, faut bien sortir des héros classiques qui la portent dans le dos), criant des mots que je vous retranscris phonétiquement « Baï ten, Baï ten daqui!! » (oui, je suis une héroïne qui a son langage bien à elle, enfin … celui du département en fait.), et courant en tous sens. ………. Ta da dam!!! Danse de la victoire, entrechats, sauts de puce, pirouettes et autres saluent ma victoire!!! J’ai bouté mes adversaires hors de mon jardin… Balançoire, fleurs et pelouse sont sauvées.

    Ma cape d’héroïne attend de nouveau son heure! Viendez, viendez les mammifères et autres adversaires, Cacou is in the place 🙂 😀

  9. Qui se cache réellement dans vos mannequins d’un jour ?

    ELLE m’a forcé à lui cuisiner un succès au chocolat pour son anniversaire – Saint-Chamond/Montpellier ça fait cher le dessert.
    ELLE fait que me dire que mes cheveux c’est de la balle alors que j’ai une crinière de cheval. ELLE apprend la nage tractée, alors que chez nous c’est plutôt volley
    ELLE me force à lire des blogs de rideuse alors que je suis pas du tout une surfeuse.
    ELLE fait que m’acheter des tee shirt avec des lapins, parce qu’elle trouve que ça me va bien.
    ELLE mange toutes sortes de graines, pour avoir une alimentation plus saine
    Et après c’est Nutella et Milka, parce que les graines ça nourrit pas.

    Comme ELLE je suis un gabarit Averell
    Votre MOMO ça fait 26 ans que je l’ai sur le dos,
    … I am the hero

  10. …juste parce qu’en tant que mec, je laisse un commentaire pour gagner 2 pièces offertes par Bloody Marie ….et que j’ai même pas peur !!!!!!!! #ohpinaise #jelaissesexprimermafemmeinterieure #yaqueleridiculquitue #Momosortdececorps (#nepasinterpreterdetraverscettedernièreremarque) #jekiffegravepinkpack

  11. Ce matin, alors que j’étais face au mur immense de caleçons chez Uniqlo, un homme so weirdo et stressé gesticule sous son manteau trop grand, tout en longeant le linéaire de produit, face aux caleçons… Euh… WTF?! Tu valses contre cette palette de boxer? T’es en extase? Et BIM! Je l’ai vu en pleine action! En flagrant délit!!! Les ciseaux qui découpent les anti-vols! Mec, t’es mort! Et v’là qu’il se dirige vers la sortie le gars. Hop hop hop, ni vue ni connue, je préviens un vendeur qui bip illico la sécu, et je savoure le spectacle, la tête planquée dans un tas de pull : le voleur de slip a du vider mon manteau devant les gens et il y avait genre 6 ou 7 slibards!!!
    Aujourd’hui, j’ai sauvé des slips qui auraient pu finir dans le tiroir de ce type malhonnête!

    (ps: c’était juste pour vous raconter mon histoire parce que je ne participe pas au jeu! Good luck! )

  12. je ne suis pas une héroïne, mais je me sens pousser une cape de wonder woman quand j’arrive à souffler des boys sur les spots. Et ouais j’ai pas la musculature d’hercule, mais ça n’empêche pas de tout donner

  13. Excellent ce blog! 😉
    La dernière fois que je me suis sentie super héros, c’était avec ma BFF.
    Appel à minuit et demi pr me dire qu’elle pense avoir un rat dans sa chambre et que son mari n’est pas là pour l’aider à s’en debarrasser. Après 1h de coaching par téléphone pour l’aider à chasser l’intrus (parce que ma meilleure amie a autant peur des rats que moi des bebêtes à 8 pattes), je saute dans un taxi dans mon costume de chasseuse de rats. Quelques coups de balais plus tard (la bestiole était assez farouche…) et le tour était joué ! Et là, elle m’a quand même dit : « Oh! Merci, t’es trop ma héros! » 🙂

  14. Top l’article !! Super les Pink pack j’arrête pas de le dire ça fait un peu cire pompe mais vraiment ❤ … du coup je participe : super vero est née le jour ou j'ai commencé le kite et que j'ai créé bref on va faire du kite entre filles, à mon âge !!!! ( ta gueule je te dirais pas lequel ;p mais ça commence à faire) bref, commencer un nouveau sport, un peu extrême de surcroît c'était pas gagné et de plus m'y faire une petite notoriété, c'était carrément inespéré !! Bref, à chaque héros son accessoire : Le masque pour zoro, la cape pour superman, les oreilles pour Batman, une aile pour moi et je passe de mère, épouse et chef d'entreprise dévouée, à rideuse délurée !!
    Au départ quand j'ai lu l'intitulé de l'article je me disais : mais qu'est ce que tu vas bien pouvoir raconté la vero ? Tu n'as jamais été un super héros !! Tout juste une super vero 😉 Puis les souvenirs sont arrivées sous forme de l'histoire de ma vie : Les naissances de mes enfants , leur éducation, leurs départs , les accidents de la vie, les belles surprises, les apprentissages, la gym le ski le snow le kite le tennis le snowkite le speed riding l'escalade, mes 2 mariages, mes 3 enfants les 2 de mon mari, ma société, mes projets, mes trips d'aventure…. La vie d'une femme, une femme banale : moi…. pour résumé, la dernière fois que je me suis sentie un super héros ? C'est la, maintenant, grâce à ce concours pour lequel je pensais écrire un article drôle et qui me fait juste sentir fière de moi, fière d'être une femme, juste une femme.

  15. Allez je me lance … ( parce que ces tee shirts sont vraiment canons !).

    Je ne suis pas bien vieille et mon grand -père, grand fan de voile, m’emmène pour une sortie en voilier l’après midi. Le temps est plutôt ensoleillé mais on a du vent, disons qu’on y va un peu pour bronzer et se promener, et puis comme j’ai été inscrite de force pour l’été au yacht club au cours d’optimiste, on veut aussi me montrer à quel point c’est bien, quand on est grand, de savoir barrer un petit voilier (mais moi je suis plus pâtés de sable et pêche aux crevettes). Alors de bonne grâce je me prête à l’exercice, assise contre la dérive avec l’écoute à la main dans mon gilet de sauvetage trop grand. Au bout d’un petit moment le vent se lève et mon grand-père s’apprête à faire demi tour pour rentrer au port. Seulement voilà, le vent claque un peu dans tous les sens et le virement de bord est un peu plus compliqué que prévu, surtout dans ce tout petit voilier où on se marche dessus et avec une petite fille dans les pattes ! et là, d’un coup « BIM » ! Mon grand père se fait défoncer la tête par la bôme à cause d’une claque de vent bien forte… Sa casquette blanche devient petit à petit rouge et il n’est plus très bavard d’un coup … et là (tadaaaaaaaaaam) n’écoutant que mon courage je récupère la barre et j’arrive à ramener quasiment toute seule le 470 au port, avec les instructions embrouillées de mon grand père qui n’est vraiment plus très frais et qui agonise au fond du bateau ! (je vous rassure la mer n’est pas non plus démontée hein, c’est héroïque pour une petite fille, c’est juste un peu galère pour un adulte !). Je rassure tout le monde mon grand père s’en est très bien tiré, la tête ça saigne pas mal, mais rien de grave au final (il a toujours été un peu zinzin de toute façon). Mais je garde le souvenir du retour au port sous l’œil médusé des plaisanciers comme celui d’un grand moment de gloire !

  16. hum hum …
    Alors la première image qui me vient, là toute suite, c’est la soirée de mes 20ans (boudiiii, y’a longtemps). Juste parce que j’étais déguisée en Wonder Woman (si, si, j’vous jure, photo à l’appui) ! Car oui, de toutes les supers héroïnes, elle reste ma chouchoute ! Mais ce n’était qu’un déguisement pour une soirée bien arrosée 😀
    C’est bien plus tard que j’ai réellement eu l’impression d’être un super héros. J’adore les sensations fortes, l’adrénaliiiine … ! Alors le Graal pour moi c’était de sauter en parachute … Bah la j’peux vous dire les filles, que pendant 50 petites secondes de ma vie, alors que je filais à 200kms/h dans le ciel, j’étais réellement Wonder Woman (enfin presque). Dommage j’avais pas penser à prendre mon costume 😛

    Et c’est pas fini ^^ Je pourrai raconter une deuxième histoire, mais je vais la faire courte. Ma découverte du Kite et mon coup de foudre avec le Pink Pack crew ! Depuis ça, j’me sens pousser des ailes, pas de super héros, mais des ailes quand même… de licorne peut-être ❤

    Girl Power
    Marion … (Va falloir me trouver un petit surnom, y'a trop de Marion … 😉

  17. Bon parce qu’ils sont bien bôôô les vêtements je fouille dans ma ptite mémoire

    J’étais en train de faire cours à des petits sixièmes (en avouant que je suis une vilaine prof avec plein de vacances je grille mes chances c’est ça ??? ^^ bon tant pis je continue quand même ! 😉
    Mes élèves présentaient leurs travaux et l’un d’eux avait décidé de le faire en chantant avec une sorte de petite danse (cours d’arts plastiques donc c’est tout à fait normal on a le droit de faire n’importe quoi !!! 🙂
    Bref je vois ce pauvre David qui est déjà la cible de moqueries en temps normal, commencer sa prestation…et oui…je masque sur mon visage qu’il court droit au suicide car les autres commencent déjà à pouffer de rire 😦 Alors BAM sans réfléchir je m’incruste dans sa prestation me mets à chanter très très très faux avec lui et même à danser version lac des cygnes mais plus au sautillant comme une otarie au quatre coin de la classe…chacun son style merde ! 🙂
    Je revois la tête des élèves bouches ouvertes qui scotch. Puis les rires sur ma prestation, j’ai volontiers donné le bâton pour me faire battre. David rigolait aussi de moi avec les autres, auto dérision 100% assumée, les élèves me connaissent, et j’ai sauvé le ptit David d’un bon lynchage de la part de mes ptit ouaich ouaich. L’art de la diversion 🙂
    Ce jour là il ne l’a peut être pas capté mais je lui ai sauvé ses ptites fesses et j’avoue que j’étais très fière de moi 🙂

  18. Le jour où je me suis sentie une super super super héro?
    Mis à part le jour où j’ai réussi pour la première fois à faire des oeufs aux plats sans qu’ils accrochent à la poële?
    Et bien c’est simple, c’est tout simplement la première fois où j’ai donné mon sang.
    Parce que oui, on peut être une fille de 25ans, kiffé le surf, la plage, le soleil, les belles fringues, la neige et le snowboard, ça ne m’empêche pas d’être altruiste, et d’avoir toujours en tête que donner son sang, c’est super important et que ça peut notamment sauver des vies! Comment ne pas se sentir un super héros en pouvant contribuer à ça?!
    Alors les filles, on fait face à sa peur des aiguilles, du sang tout rouge comme dans les films, et on pense plutôt aux beaux infirmiers qui sont susceptibles de nous accueillir, et surtout SURTOUT au petit sandwich au nutella auquel on a droit à la sortie en guise de récompense.
    Alors quoi, QUOI ??? Vous n’êtes toujours pas sur le site internet du don du sang pour voir où se situe la prochaine collecte ??? ON FONCE les meufs !!!!!

  19. Bonjour à toutes !

    Pour commencer, j’ai découvert le travail de Marie Laure avec l’article que vous lui avez consacré (excellent itw d’ailleurs !!), je suis directement allé surfer (non pas dans l’eau mais sur son site internet !) et je suis tombée FAN, donc je lui adresse mes félicitations ! Continue comme ça tu déchires !! Et je dis pas ca QUE parce que je m’appelle Marie =) !

    Mais revenons-en à nos moutons … Avoir le sentiment d’être une super héros n’est pas quelque chose qui arrive tous les jours, c’est pourquoi je n’ai pas hésité une seule seconde pour le choix de mon anecdote.
    Pour faire bref, je pratique le wakeboard depuis deux saisons. Entièrement dévouée à ce sport, je progresse rapidement et réussi à atteindre le niveau nécessaire pour participer à des compétitions. Ainsi je me déplace régulièrement dans toute la France (bon ok, surtout le sud !) mais il y a UN événement qui je n’oublierais jamais : le FISE de Montpellier.

    Après avoir longuement médité devant le set-up semé d’embuches et de dangers, et écouté tous mes amis qui me déconseillaient d’y participer, je décide quand même de m’inscrire à la compétition. Nous sommes une dizaine de filles à nous jeter à l’eau, avec parmi nous 3 rideuses internationales dont la championne du monde en titre Courtney Angus (rien que ca !!!)…

    Le samedi matin à 10h pétantes, nous sommes donc sur les dock. Des centaines de spectateurs sont installés sur les berges du Lez (oui je me rend réellement compte que je suis au FISE, vous savez, cet événement qui rassemble plus de 500 000 spectateurs autour de sports extrêmes -_-‘’). Inutile de vous préciser que la pression est à son maximum et que l’adrénaline m’envahie.
    Je prends ma corde et me lance. Et là, un bruit sourd d’encouragements de la foule retentit. Je me demande vraiment ce que je fais là ! Finalement, j’effectue mon run correctement. Et même plus que ce à quoi je m’attendais puisque je termine en 4ème place derrière les 3 pro rideuses (oui oui celles que j’admire au long de l’année !!). C’est peut être la première fois que je me suis réellement sentie fière de moi, un peu comme une héros .. !

    Et voila pour mon histoire.

    Continuez comme ca les PP !!

  20. Hello les girls !
    j’adore votre blog, votre esprit, vos events. Votre force c’est de distiller autour de vous du fun, du sport, du pink, des good wibes, des trucs qui font du bien au corps et au moral.
    C’est jeudi prochain que je me sentirai SUPER HEROS, parce que j’en aurai fini de 10 mois de traitement contre le cancer du sein, que ce sera la FIN de cette dure période, mais surtout le DEBUT de ma prochaine vie.
    Je m’entraine déjà pour remonter sur ma planche de snow cet hiver, puis sur ma planche de wake quand il fera de nouveau chaud ! J’ai pour objectif d’essayer le kite l’été prochain !!
    Tout ça pour dire que je serai fière de porter ce top Bloody Marie sur mon nouveau nibard siliconé !!! mouhahahaha
    Allez les girls, continuez comme ça et à très vite pour la winter sessiooooooooooon !
    Pauline

  21. Lire des articles comme ça, plein de fraîcheur, de joie de vivre et surtout d’humour ça motive ! Et oui j’avvoooouuuuueee, jsuis jalouseeuuuhhh … mais malgré ça je vous dis un GRAND merci parce que dans même pas une heure pour moi c’est évaluation de badminton (c’est ça la fac de sport … plus de math mais du bad … qui entraîne un mauvais bad … surtout vue le niveau que j’ai) BREF !!! J’arrete de me lamenter parce qu’en vrai ici on se sent comme des héroïnes 😀 Et oui, ce petit sentiment de fiérté que l’on camoufle derriére un sourire niais (genre je veux pas me la racler mais sur ce coup la « j’me tire mon chapeau ») !!
    Bah moi ce moment, je l’ai vécu il y pas longtemps, vraiment pas longtemps, ce matin même (comme quoi le hasard fait bien les choses) ! Aujourd’hui donc, c’est l’anniv’ d’une super amie de ma fac (20 ans :O), bien entendu, obligée de marquer le coup je me creuse la tête pour trouver THE idée de kdo ! Et la … j’ai eu THE révélation : un poisson (oui cette petite bête a écailles qui vie dans l’eau et fait des bulles … Pas mal non ?) Du coup avec un pote on s’organise, on finit notre premier cours à 9h30 et on reprend le suivant à 10h10 du coup on profite de ce timing pour filer chez (au ?) marchand de poissons !! Arrivés devant le magasin, HORREUR (ça ouvre seulement a 10h), la honte si on débarque vers ma pote sans kdo … vite, vite creusement de méninges et la HOP nouvelle révélation !! On va lui acheter une fleure, une belle fleure !! Donc c’est partie pour le fleuriste … on arrive, on choisit la fleur (une rose jaune pour faire dans l’original), on paye, on repart ! La on repasse devant le magasin de poisson, je regarde ma montre 9h57 … j’hurle à mon pote de faire demi tour et je cours comme Pamela dans alerte a Malibu (je précise, je n’ai pas des seins comme elle et au lieu d’un maillot de bain j’avais un énorme pull et une parka, 8° je précise encore !!) Et la je rentre dans le magasin je montre THE poisson au vendeur, je lui donne les sous et je repars avec mister le poisson sous le bras !!
    Du coup, pour la peine, on est arrivés pil poil a l’heure avec une rose et un poisson, on a pu bien afficher notre copine car on lui a offert tout ça devant un amphi de 200 personnes :DDD
    Grace à ça, aujourd’hui c’est une super journée et je suis comme pretty woman mais avec un poisson en guise de robe chanel 😛

    Kiss les girls

  22. Hé ben même que vos photos elles sont vraiment cool et qu’elles font sourire du fond de la salle de classe du cours de droit du sport de montagne de Mme P. (Quoi? Comment ça je m’égare?)
    Mon histoire de moi super héroïne, c’est un peu comme une histoire d’aventure avec des dragons et des châteaux enflammées. (Si si j’te jure que oui!)
    C’était un soir d’hiver, rude et gris. (je pose le décors, toi au fond de la salle arrête de parler!) Bref les hivers en Savoie quoi. Ayant une flemme incontestable de me faire à manger, j’ai décidé de prendre ma flemme à deux mains et de l’accompagner chez le marchand de pizza en bas de chez moi. Doudoune et écharpe enfilée, je suis allée d’un pas assuré (et congelé) direction mon copain Marco ! (oui le pizzaiolo et moi on entretient une relation intime a base de graisse et de fromage!) Arrivée là-bas, je commande, je papote, toussa toussa et je vois surtout un monsieur assis par terre avec juste un gilet entrain de demander de l’argent aux passant. Cette vue ma fait une espèce-de-pointe-qui-gène-qui-fait-mal-qui-fait-honte sur le cœur. C’est juste tellement horrible qu’en 2014, des gens soient encore dans la rue en plein hiver avec rien pour se couvrir et encore moins pour se nourrir. J’ai donc demandé à Marco une deuxième pizza que je me suis déplacée vers lui pour lui donner la boite ainsi que mon écharpe et ma paire de gant (parce que bon ça lui sera bien plus utile a lui qu’à moi non?). Il était tellement surpris qu’il m’a remercié je ne sais combien de fois. Et il a sourit.
    Et là je me suis sentie la femme la plus forte du monde, la plus grande héroïne de tous les temps. C’était la première fois que je faisais ça et j’avoue que la fierté a été présente pendant longtemps.
    Lui je ne l’ai plus revu, malheureusement, mais maintenant quand je vais me chercher un truc à manger ou quoi quand je croise quelqu’un qui mendie je prend toujours un petit truc pour lui donner.
    Voilà l’histoire nian nian de la super heroine que je suis. (ou pas.)

    Bon aprem’ les Pink, ma prof râle de mon inattention ! (Mais continuez à m’faire rêver s’iouuuu plait!)

  23. Oh bah alors ça c’est pas un concours comme les autres !! Les photos sont trop bien les filles, pour une fois qu’on voit des VRAIES filles en photo porter des création canon et ben ça donne encore plus envie ! Bon puisqu’on est le héros de sa propre vie, je vais vous raconter le moment où j’ai été la super-héroïne de la mienne.

    J’ai toujours été la petite fille sage à l’école, celle qui avait des bonnes notes et qu’on citait en exemple. Ca a continué comme ça au collège, puis au lycée, puis en prépa, où ça a vraiment été le pire. Je voyais les autres s’amuser, aller en soirée, avoir une vie tout simplement. Ensuite j’ai passé les concours, j’ai eu Sciences Po, et je suis partie faire mes études à Lyon, loin de mes potes et ma vie. Et là, j’ai fais une dépression. Je faisais tout « bien » aux yeux de la société, mais pas pour moi. J’ai continué jusqu’à la fin de mes études, tant bien que mal. J’ai enchaîné les stages, eu mon diplôme avec mention, décroché un CDD puis un CDI. Tout ça pour quoi ? Etre malheureuse comme les pierres, derrière mon ordinateur, à enchainer les heures sup… jusqu’au jour où j’ai pris mon courage à deux mains : je suis allée annoncer à mon patron que je démissionnais pour partir faire le tour du monde, sur le thème des sports de glisse, ma passion. Meilleure décision ever !! Cela fait 5 mois que je voyage, et je n’ai pas regretté une seule seconde de tout plaquer. J’ai pas sauvé grand chose, à par moi-même, mais je trouve que c’est déjà pas mal.

Hey ! Dis nous ce que tu en as pensé ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s