Pink Pack Summer Session Montpellier : le report !

C’était il y a une semaine déjà et on a encore un peu de sommeil en retard ! Vous aussi ?
Encore un peu de sable au fond du sac, ma petite combi qui finit de sécher sur le balcon, entre 3 averses de pluie … Décidément, on a vraiment été gâtée niveau météo pour cette Summer Session Montpelliéraine, une parenthèse printanière ensoleillée, ventée & rock’n’roll bébé !
Allez, on revient sur ce week end de folie avec les images d’Oreli B fraîchement débarquée dans le staff, qui signe ici une entrée fracassante !

ROXY #RunSupYoga Marseille, le report !

Histoire d’être au top de la forme pour la Pink Pack Summer Session du week end prochain, je me suis dit que j’allais participer au « triathlon » imaginé par Roxy cette année : le fameux #RUNSUPYOGA, dont les éditions de Barcelone et Oahu ont précédemment eu lieu.

IMG_7253

C’était dimanche dernier, pendant le dernier jour de la Sosh Freestyle Cup et aussi accessoirement le premier jour de l’été !
Roxy a mis les petits plats dans les grands pour cette édition Marseillaise, et j’en reviens avec de sacrées good vibes.

Arrivée à Marseille la veille histoire de profiter des copains sur place et faire la fête, je rejoins Nana et l’équipe de Keep A Breast qui sont entrain d’applaudir les derniers sets de BMX flat. Les 10 meilleurs riders de la planète sont là, invités par Mathias Dandois. Ambiance survoltée grâce aux riders et à un speaker qui sait comment enflammer une foule !
De là où je suis, on dirait quasiment du patinage artistique, à force de les voir tourner sur une roue (chacun sa vision, hein !)

Processed with VSCOcam with f2 preset

 

On attaque la soirée en beauté par le dance floor de la Sosh pour finir au pub officiel. On rit, on boit des bières (la récupération AVANT l’effort, tout un concept), on croise des copains, des partenaires du Pink Pack (c’est toujours cool de mettre des vraies têtes sur des mails !), on parle dans des oreillettes imaginaires, et on s’en jette un dernier en se disant que 4h de sommeil ça commence à faire just pour la journée du lendemain !

Réveil matin 7h, je me lève pas comme une fleur. Heureusement, la route sera courte pour rejoindre l’event Roxy, merci Starboard pour l’hotel camping-car sur place.
Une banane et une paire de basket plus tard, je rejoins Nana devant ce qui s’annonce le + énorme cours de yoga de notre vie !

11406151_10152866576267611_5743115406739627150_o
© Bonnarme / ROXY

Sur la plage du prado, voilà 1200 serviettes de yoga Roxy étalées sur la plage. Y a d’ailleurs des mecs qui ont l’air de jouer au Memory avec les serviettes, mais une fois bien réveillées, on comprend le délire :

11218578_10152865755187611_733203353141972285_o

Ce genre d’orchestration sur les events, ça me plait. J’aime quand on voit les choses en grand, quand on veut en mettre plein les yeux ! En l’occurence, les 1200 girls venues pour le cours de yoga à 9h du mat n’ont pas l’air déçu du voyage !

11111067_10152866575552611_553435465727411900_o
© Bonnarme / ROXY

On retrouve l’animal Loïc au micro (speaker du DEFI KITE & WIND entre autres) avec ses petites blagues matinales bien placées. Il est l’heure de prendre place sur nos serviettes. On en chope 2 en première ligne avec Nana, histoire d’avoir la vue dégagée.

11011059_646493122120864_812678578661046231_oOn part pour 45 min de yoga ashtanga avec Stephanie Veret, qui tient à citer en Sanskrit (langue hindou) toutes les postures effectuées. C’est nouveau pour moi, je n’ai pas l’habitude de suivre des cours si traditionnels, mais j’aime le fait d’en apprendre un peu + à chaque fois, donc je tend l’oreille !
On enchaine des salutations au soleil, quelques postures d’équilibre puis assises. 45 min d’ashtanga au soleil, c’est plutôt efficace comme échauffement.

11036215_646494665454043_6440467880886090406_o

La fin du cours arrive, nous avons 10 minutes pour rejoindre la zone de départ de la course 5k running. Juste le temps de poser les affaires, boire un bon coup d’eau et épingler le dossard. J’ai refait la même erreur qu’à la Spartan Race (courir 16km et 21 obstacles avec une barre de céréales dans le bide), cette fois-ci, j’ai avalé une banane, ouah gros ptit dej !!! Va falloir que je commence à m’organiser pour mes repas pendant les events sportifs, histoire d’éviter les coups de mou quand y a besoin d’un cout de boost !

11143474_10152866570512611_5945090529540283669_o
© Bonnarme / ROXY

On est 850 dans le sas de départ. « Habituée » au sas de la Spartan, ça manquait juste un peu d’ambiance de la part du speaker, on avait envie qu’il envoie du son et fasse monter la pression ! Donc je décide de m’ambiancer toute seule avec mes écouteurs, et je lance la Pink Pack Summer Playlist 😉 A côté de moi, Nana s’ambiance par procuration, puis Marion nous saute dessus par surprise (la dernière fois qu’on l’avait vu, elle avait pas fait son tour du monde !), bref, on est contente !

11406501_10152866570867611_7100001866181303848_o
© Bonnarme / ROXY

Après un faux départ, Anne Flore sort son gun, 5 – 4 – 3 – 2 – 1 PAF PASTEQUE, c’est parti ! Tout le monde s’enflamme, et on court le premier kilomètre comme si on devait rattraper une aile qui s’envole sur la plage. C’est à dire trop vite ! Chacune finit par trouver son rythme, on dépasse, on se fait dépasser, on se lance des cailloux, on fait « genre ça va » dès qu’un photographe de 421 sport passe par là ;), on pense qu’on arrive, donc on sprint, mais en fait il reste 2K à faire, on en chie pendant 1K pour retrouver le rythme et quand tout va mieux, dernier K, on attaque les montées fantastiques ! On re-aperçoit l’arche d’arrivée, cette fois-ci c’est la bonne, on est soulagée, on lâche ce qu’il reste d’énergie, on aperçoit le chrono qui dit qu’on est sous la barre des 30 min (l’exploit de la non-runneuse !), on sprint, on prend la main de sa pote et on dégaine le smile ultra bright en passant la ligne d’arrivée synchro !

10914913_646497955453714_8446907222567861045_o 1781298_646498622120314_6318237858015859983_o

On commence à être un peu touchée après la course sous cette chaleur, j’ai les jambes bien lourdes, je crève la dalle et je suis trempée. Une fois tous ces problèmes résolus, il me reste 30 min pour aller tester un ovni de paddle gun de championne que Starboard me prête pour la course : un gonflable de race de 25 » de large (12’6 de long). Pour celles qui disent qu’elles voient pas le rapport, prenez un gros rondin de bois et allez essayer de tenir debout sur l’eau avec ! On fait moins la maline là hein !

11429952_646498902120286_7733634345606909670_o

C’est quand même un engin qui devrait me permettre d’accrocher quelques sup rigides de race pendant la Sup Race de 2km qui va suivre. Armée de ma pagaie de championne, de mon lycra rose Roxy de championne, je me place en première ligne au bord de l’eau pour le départ, bien décidée à ne pas me prendre les remous causés par 250 filles et leur sup !

DCIM100MEDIA
La race va comporter 3 virages nous dit Loïc, et je me tâte à lui demander comment va se passer le départ au lièvre (DEFI joke). Ça va pas être facile de faire tourner mon engin fait pour aller tout droit et tout vite, mais j’ai mon plan B virage dans la tête, qui s’avérera être une bonne solution.
Le départ est lancé, je saute sur mon sup qui tangue dangereusement le temps que je prenne un peu de vitesse.

11402458_10152866572542611_3024392460399767056_o-2
© Bonnarme / ROXY

J’arrive en 4ème ou 5ème place à la première bouée qui tourne dans mon bon sens (autofierté maximum, les filles devant sont des pointures que je ne rattraperai jamais mais j’y crois à mort). Je m’en sors pas trop mal avec mon virage, puis c’est reparti pour la ligne droite. Je fais un bon bout de chemin à coté de Caroline Barbeau qui n’a pas l’air de souffrir alors que mon épaule grince déjà. D’autant plus qu’elle trimballe sa petite tête blonde sur son sup, qui elle, est là pour faire la conversation 🙂 C’est trop mignon mais je reste focus !

11411867_10152866572247611_7333079503637681506_o
© Bonnarme / ROXY

Les 2 autres bouées tournent dans mon mauvais sens, j’applique mon plan B pour tourner efficacement, mais la fatigue est là, je commence à perdre du terrain et quelques places.
Dernier bord, c’est du tout droit avec un léger vent de travers. Je me retrouve donc à ramer d’un seul côté et ça, ça fait très mal ! Pendant que je constate qu’Olivia Piana termine la course en tête avec elle aussi un enfant sur son sup, j’essaie de garder un coup de rame efficace, mais j’en peux plus.

11538159_10152866571787611_2141388595342292441_o
© Bonnarme / ROXY

Un bateau sécu s’approche de moi et me crie d' »ALLER CHERCHER LOIN DEVANT BORDEL ».
BIM, j’allonge mon coup de pagaie et j’accélère comme par magie ! Je re-double un bon paquet d’acharnées sur les 200 derniers mètres, mon esprit de compet refait surface et je déboule sur la plage avec mon sup en claquant une place entre la 10 et 15ème à vue de nez (à part pour les 3 premières, pas de classement officiel).

DCIM100MEDIA

 

MEGA CONTENTE, mega plus d’épaules, mega essoufflée, mega veine au front, qu’est-ce que c’est bon de se taper dans le lard un peu !
Nana n’en rate pas une miette en photo 🙂 Attention, séquence en rafale de la fille au bout de sa vie :

DCIM100MEDIA

DCIM100MEDIA

DCIM100MEDIA

DCIM100MEDIA
Je regarde les autres concurrentes débouler sur la plage, c’est trop chouette cette ambiance !
Comme je n’ai pas voulu me retourner une seule fois pendant la course (je voulais pas me vautrer sur mon rondin de bois !), j’ai trop hâte de voir tout ça en photo, ça devait être juste magnifique tous ces lycras rose et ces sup à l’eau !

Maintenant c’est officiel, je suis séchée pour la journée. Mon corps est tellement lourd, je sens que les jours prochains vont être gratinés 🙂
On finit l’aprem à la cool avec Nana, Kab et les filles de Ride For Girls.
Je récupère auprès des partenaires Pink Pack quelques trucs très utiles pour la Summer Session (80 sacs Roxy, 15 sup Starboard, 70 bracelets KAB, des broutilles quoi) en approche, puis on conclut cette journée parfaite par un dernier verre au soleil avant de reprendre la route.

Big up aux trop chouettes rencontres et retrouvailles, Alix, Isa, Mel & Jerem de KAB, Marion, l’autre Marion et Cédrine, Mich Mich, l’équipe Starboard, les participantes Pink Pack croisées par-ci par-là et toutes les copines ! Merci à Nana et 421 sport pour les photos sur le vif !

Un énorme coeur avec les mains à l’équipe Roxy qui a organisé cette journée ! Super ambiance, chaque participante est venu avec ses objectifs, de la grosse marade ou un objectif sportif haut placé, n’empêche on est toutes amenées à se dépasser, c’est l’effet #RUNSUPYOGA !

Si une étape passe près de chez vous, ne la ratez pas !
Prochaine date française, mi juillet à Biarritz !
Toutes les infos sur le site Roxy

11419335_10152866573772611_6631866561251471874_o
© Ruiz / ROXY
11406371_10152866575277611_3424100996737276352_o
© Bonnarme / ROXY

1518946_646494088787434_2696514180928140147_o

Beach Yoga et Sup Fitness au DEFI KITE 2015

Comme promis dans la 13ème bonne raison d’être au DEFI KITE le week end dernier, nous avons animé gratuitement un cours de beach yoga le vendredi et un cours de Sup Fitness le dimanche, pendant les moments de pétole bien molle.

DSC00464-edit

Les riders défieurs ont eu leur compte niveau vent (on y reviendra dans un prochain article !), alors un peu de relaxation sur le sable et sur l’eau était la bienvenue !

DSC00373-edit

L’occasion pour nous de tester les connaissances apprises lors de la 1ère formation française de Sup Fitness & Sup Yoga teacher training, que nous avons suivi en Avril à Carnac, dispensée par Sarah Hébert (on reviendra là-dessus aussi… on a à peu près 53 articles en attente de publication, voilà !)

Merci à nos élèves d’un jour d’avoir joué le jeu avec nous sous le regard amusé / curieux des passants 🙂

Merci à l’organisation du DEFI de nous avoir mis à disposition le matos de la SNCM pour la ligne d’eau, ainsi que le speaker pour nos annonces micro !

Merci aussi au trio de choc de chez Starboard Sup pour le prêt des SUP et pour les photos !

DSC00469-edit DSC00472-edit DSC00475-edit DSC00479-edit DSC00481-edit DSC00482-edit DSC00488-editDSC00323-editDSC00328-editDSC00360-editDSC00363-editDSC00383-editDSC00404-editDSC00411-editDSC00444-edit

DEFI KITE Gruissan 2015 : les 13 raisons de ne pas le rater

3ème édition de cet event à Gruissan et toujours plus de hâte de passer ces 3 jours sur la planète DEFI !

On y sera cette année pour plein de très bonnes raisons :
– L’ambiance day & NIGHT ! Sérieux, il faut le vivre pour pouvoir le mettre sur son cv ensuite : j’ai survécu au DEFI 🙂
– Se mesurer à 249 autres kiters de tous horizons ; pro, amateurs, hommes, femmes, enfants ! Venus pour la gagne, pour se mesurer à un pote ou juste à soi-même, le DEFI KITE est le moment idéal pour ça. Ce sera ma 2ème participation sur l’eau. Après LA seule et unique manche de l’an dernier courue dans 50 noeuds, je suis baptisée, il ne peut plus rien m’arriver d’affreux maintenant ! Vas-y souffle Divine Tram, « a pas peur ! »
– Participer à la dégustation de la battle Momo VS Arnaud au pied du camion. La Camargue VS La Bretagne. Le flamand rose roti VS le caramel au beurre salé ;
– L’apéro qui accompagne cette dégustation ;
– Ecouter les briefings du master Bur ! Après ses 15 minutes au micro, soit tu te sentiras pousser des balls pour aller à l’eau, soit t’iras te cacher dans un coin. Parce que si les conditions deviennent costauds, il te lance « Si vous hésitez, vous restez sur la plage. Il n’y a pas de place pour les riders indécis sur l’eau ». De quoi douter de soi-même 😉
– Faire un bord de 10 km (non mais qui fait ça dans la vraie vie ?)
– Croiser Alex Caizergues qui a 20 minutes d’avance sur toi au bord retour (et être toujours sur le bord aller) ;
– Assister à ce spectacle de 250 kites sur un seul bord en même temps. Que ce soit depuis la plage ou depuis la course ;
– Sentir des nouveaux muscles dans tes cuisses ;
– Contre toute attente, aller récupérer une bouteille de champagne sur le podium ;
– Régler ses comptes au bar avec un concurrent. Puisque les protest sont interdits, c’est un moyen encore + efficace !
– Se coucher à 4h du mat et prendre un départ à 10h. ça arrivera probablement cette année !

Une très bonne raison de plus :
– Participer au cours de Sup Fitness donnée par le Pink Pack en cas de pétole ! Au lieu de faire l’apéro à 14h sur le parking en raison d’absence de Divine Tram, vous viendrez faire des burpees et des ados sur un sup, ça vous rafraichira ! On fera des annonces au micro pour annoncer les heures de cours 😉
Merci à Starboard pour la mise à dispo des Sup !!!

SEE YOU THERE, DAY-1

IMG_4652_edit DSC_0022_edit 1800108_10202690736044304_2847634214963646253_o_edit DCIM100GOPRO DSC_0053_edit DSC_0047_edit

DCIM100GOPRO
DCIM100GOPRO

IMG_4658_edit DSC_0083_edit