Le kite a une grande place ici. C’est la raison de la naissance du Pink Pack en 2007. Et depuis tout ce temps, on croise sans cesse des filles qui débutent, qui progressent et sourient au moindre souffle d’air. Une grande partie des Pink Pack friends sont kitesurfeuses. On est donc toutes passées par ces moments ingrats qui définissent l’apprentissage du kite.
Christelle est une de ces girls. Volleyeuse devant l’éternel, elle a décidé d’affronter des éléments plus hostiles qu’un ballon.
Elle débute, et comme elle a une bonne humeur contagieuse, on s’est dit que ça serait drôle de suivre son apprentissage ici. ça pourra aussi donner des idées à celles qui hésitent encore et les rassurer. Enfin, ça dépend 🙂
Cette intro est déjà bien trop longue, alors place à son texte : un petit état des lieux et autres questionnements divers avant de se décider pour de bon et d’entrer dans la famille du kite.

Type : Message SMS
De : MEL
Date de réception : Mai 10 à 13 :44
« Ton statut Facebook est trop drôle. Tu vas nous faire un article sur les débuts en kite »

JACADI A DIT ‘DEAL’. Bon, va falloir que Jacadi la mette un peu en veilleuse, parce qu’avec tous ces ‘deal’ balancés à tout va, me voilà inscrite à la Spartan Race France avec une guirlande de petits poneys qui se challengent TOUS les jours (ou presque) et à la co-rédaction d’un PPJTPV *
* NDLR : Pink Pack J’ai Testé Pour Vous

Bon, déjà, c’est la crise : je sais pas par où commencer (trop dur, le ’writer’s block’ quoi !).
Parce que les débuts en Kite, pour moi, ça veut dire beaucoup (qu’il était libre, heureux d’être là malgré tout, sur ses deux pieds, vous comprenez, tout ça, tout ça #ReminderWinterSession) :

– Notions en sport à matos (les trucs à acheter, à trimballer, à gonfler, à dégonfler, à plier, à rincer, à stocker, à réparer, …) :
20 ans de volley-ball dans les baskets : un ballon et hop, ça fait des chocapics ! Et le mini-linéaire chez Décath, y dit bien c’qu’y dit : NO NEED OF MATOS.

– Notions en sport de glisse-avec-deux-pieds-sur-une-même-board :
Passif de ride ‘two foot on a board’, Momo ? Ben… le volley ? J’ai dit  ‘ride’ ! Ben t’as qu’à mettre volley roulant…volet roulant…AH AH AH… Non ?… Bon, ben AUCUN, le vide intersidéral.

– Notions en sport nautique, de voile :
Le grand vent d’ouragan et tous ses potes (il y a le ciel, le soleil et la mer), je les pratique en mode ‘c’est l’amour à la plage, aou cha-cha-cha’ … Le check des marées, de la météo, de la girouette… PEANUTS, NADA, NIET, PEAU D’ZEBI, DES CLOUS !

Donc on récapépète : 0 + 0 + 0 = la tête à Toto. Ouais, chsuis d’accord, ça fait quand même beaucoup de carences… Et je sens que ch’suis pas prête d’en voir la fin.
Mais c’est bien fait pour ma gueule : ‘DEAL’, c’est ‘DEAL’. Croix d’bois croix d’fer, si jument, cheval de fer ; promis juré craché (beurk dégueu).

J’entends papa qui dit : « reste prudente sur ce type d’activité »
J’entends maman qui dit : « y a pas un peu d’effet de groupe (de sectes ?), d’influence, dans tout ça ? »
J’entends les potes qui disent (souvent) : « t’es barge ! »
… Et en fond sonore, l’éternelle ritournelle : « quand on est con, on est con »

Alors voilà, c’est parti, ça part de là, sur fond de  « j’ai 30 ans et je veux pas mourir en mer (même si, NORMALEMENT,  elle prend pas la femme qui préfère la campagne, tin tin tin) ou empalée contre un immeuble tout moche de la Grande Motte ».

Lesson one, step one : “Pa kapab lé mor san éséyé”

DCIM100GOPROOn écrira aussi peut-être un article sur les dangers capillaires du kite.

(7 commentaires)

Hey ! Dis nous ce que tu en as pensé ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s