Certains jours en montagne, vous allez devoir sortir un peu plus équipées que d’habitude. Par exemple, il a chipsé des gros chamallows pendant 24h (là, ma grand-mère ne comprend déjà plus rien à cet article) (en parlant de grand-mère, dimanche c’est leur fête, n’oubliez pas !), et la journée suivante est annoncée ensoleillée.
Vous avez deviné, grosse session freeride à l’horizon !
Qu’on soit habituée ou novice en freeride, il faut passer par le petit rituel « équipement de circonstance » histoire de partir rider en toute sécurité. Ou carrément équipée comme Bear Grylls pour 3 semaines de survie en Alaska (quoique le mec s’en sortirait avec une lime à ongles).

Processed with VSCOcam with f2 preset

Je vous ai donc exposé le contenu de ce que j’embarque quasi tout le temps pour une session de type freeride enchantée.
Avec un rapide coup d’oeil sur la photo ci-dessous, vous vous dites sans doute que je trimballe un boardbag de 40kg sur le dos ; pas tout à fait !
Je vous ai quand même classé tout ce joyeux bordel en 3 catégories, par nécessité décroissante. Evidemment, je ne ferai pas l’impasse sur mes indispensables explications (sinon l’article serait trop court).

whats in my pink pack bag - winter edition 1
Ma vie pour une journée de rêve – Le tout emballé dans mon traditionnel sac Dakine 18L – Contenance parfaite, avec les bonnes sangles aux bons endroits – Pour moi, le must !

NÉCESSITÉ +++ // Les indispensables VITAUX pour une journée freeride en toute sécurité

whats in my pink pack bag - winter edition 2

  • Le triplet gagnant & obligatoire pelle / sonde / arva. Si il vous reste 700 balles en poche après ça et que le freeride fait partie de votre quotidien, balancez-les dans l’achat d’un sac ABS. Concernant l’ARVA, le mien est un Ortovox avec affichage digital (En émission : % de batterie restante à l’allumage / En recherche : flèches directionnelles et distance). On investit aussi dans des piles histoire de pas faire descendre le % de batterie en-dessous de 95% (la marge sécurité à prévoir si vous devez le passer en mode recherche). Ceci dit l’ARVA n’a pas sa place dans le sac, mais enroulé autour de votre petit corps sous la veste !
    La pelle en alu est toujours mieux qu’en plastique (solidité).
  • Ça fait 349 fois que vous la voyez sur le blog, mais c’est la preuve qu’on n’utilise plus de bouteille en plastique (Plastic sucks !) : la sempiternelle gourde ! Pleine d’eau c’est mieux. Penser à s’hydrater pendant une journée de ride c’est bien. Votre corps devra être au top pour enchaine les lignes. Bien hydratée, vous vous fatiguerez moins vite. Il y a toujours l’option de manger de la neige, mais si vous avez grand soif, gare à la fête dans les toilettes.
  • Un forfait, de préférence avec la même photo depuis 2008
  • Le combo couteau/briquet. Ok les occasions de s’en servir seront rares, du moins je vous le souhaite. Au pire des cas, vous serez la chic fille qui a du feu pour ses potes lors des pauses trop enfumées. Ensuite, ne vous méprenez pas sur la question du couteau, on n’en est pas à déterrer une marmotte pour le diner dans un igloo de fortune. Non, avant ça, vous pouvez tout simplement avoir pris un shark (ndlr : le caillou pointu invisible qui vient faire un bisou à votre semelle en plein ride). 80% du temps vous aurez un bout de semelle qui dépasse en guise d’aileron… ça gêne un peu la glisse. Un coup de lame et tout ça ne sera qu’un lointain souvenir !
  • Pour les p’tits coups d’mou, ou pour les prévenir, quelques graines et super fruits à croquer. Et des bonbons au miel 🙂 A emmener dans une petite boîte de pellicule photo (demandez-en une de notre part au resto 2050 à La Foux d’Allos 😉 )
  • Classé dans la plus haute catégorie de nécessité, le talkie/walkie (2 c’est mieux). Certes, ce n’est peut-être pas courant, mais sans penser au scénario catastrophe, il peut s’avérer hyper pratique pour indiquer à votre pote la meilleure ligne vue d’en bas, pour dire que tout va bien là, derrière le rocher, pour parer à un réseau absent ou tout simplement pour donner le coup d’envoi du relai #PinkPackWinterSession 😉 Ceux là sont des Motorola portée 10km. Idem que l’ARVA, le talkie se met dans la poche de la veste. On perd pas 5 minutes à le sortir du sac.

NÉCESSITÉ + // Les petits bonus qui amènent un peu de CONFORT à votre journée !

whats in my pink pack bag - winter edition 3

  • La 2ème vitre de votre masque. Une météo changeante et PAF, vous vous retrouvez à rider avec la vitre noire par jour blanc. Mal de mer et vomito assuré ! On protège sa vitre avec le chiffon-pochette et on évite de fourguer tout ça au fond du sac (mais plutôt dans la google pocket)
  • Un outil multi-fonction pour resserrer les fixations en cas de faiblesse. Essayer de descendre une ligne en one foot et vous n’oublierez jamais plus ce précieux.
  • De la protection solaire ma chériiiiiiiie. Bio pour votre peau et l’environnement, ce combi stick Eq Love version pocket est trop pratique, avec son 2 en 1 roll pour les lèvres + visage. Une couche le matin avant de partir, on réapprovisionne en milieu de journée !
  • Quelques dollars pour la bière de fin de session. J’aurais aimé dire « quelques dollars pour le smoothie de fin de session » mais le monde n’est pas prêt à l’entendre.
  • Un chargeur portable de batterie. Plusieurs scenarii possibles. Le plus drôle : « Meeeeeerde j’ai plus de batterie pour poster ma ligne de l’année sur Instagram« . Le moins drôle : « J’ai plus de batterie pour appeler les secours ». Entre ces 2 il y en a pleins d’autres. Avec le froid les batteries se déchargent plus vite, ce petit objet tire son épingle du jeu !
  • Un facemask (celui de Somnambule est quand même canon !) pour protéger des faceshots !
  • Votre passeport. Ok, celui là est capilo-tracté, mais si vous ridez pas loin d’une frontière, genre Italie ou Suisse, et que vous vous trompez de route, ça peut être utile !
    Phrase utile bis : « Ciao ! Vorrei una birra o un frullato, prego ! »

NÉCESSITÉ discutable // Mais c’est dans le DÉTAIL EFFICACE qu’on se révèle, nous, les SuperWomen !

whats in my pink pack bag - winter edition 4

  • Un tube presque vide d’homeoplasmine. En cas de froid rude, on tapote les zones sensibles les plus exposées nez-lèvres-menton avec un peu de crème. Confort assurée, peau de crocodile évitée !
  • Un trousseau de clés de 3kg. Vous pouviez aussi laisser une clé sous les bûches de bois devant chez vous !
  • Une jolie pochette Live Love Care d’Eq pour ranger les crèmes, les graines, les dollars etc. Doit-on encore expliquer de l’utilité des pochettes dans les grands sacs ?
  • Un stick d’Huiles Essentielles spécial « Relax ». Vous avez le couloir de votre vie sous vos pieds et vous sentez vos jambes trembler avant de droper ? Snifez-moi ça un bon coup, inhale, exhale, on fait le vide, on visualise et on se lance en se faisant PLAI-SIR !
  • Quelques stickers Pink Pack. Y en a jamais assez sur les barres de télésièges. Ok, c’est pas très éco-friendly. Mais faire connaître le Pink Pack au monde entier, n’est-ce pas agir pour le bien-être de notre planète ? (si y a bien un truc qui nous caractérise, c’est la mesure dans nos propos hein)
  • Un Go Pro (qui s’est fait la malle sur la photo). Ramenez un petit selfie « powder slash » c’est un peu mon rituel, mais à certains moments, je garde ce souvenir entre moi et la montagne !
  • Une paire de lunettes de soleil tout terrain pour les pauses ou les marches d’approche. En l’occurrence j’ai trouvé celles-ci sur un parking, elles sont nées pour être malmenées.
  • Des jolis écouteurs (ici des Skullcandy Women avec leur mini pochette trop mignonne). Précisons : pas vraiment conseillé d’écouter la musique à fond pendant le ride engagé de la journée, quand il faut être attentif aux bruits sous ses pieds et aux indications de ses potes. A sortir plutôt sur le télésiège quand vous voulez faire comprendre à ces joyeux touristes en bonnet à clochettes et écharpe de l’OM (on n’a rien contre l’équipe, plutôt contre les écharpes) que vous n’avez pas envie de parler.

C’est bon, vous êtes maintenant ready pour the perfect pow day !!!

Capture d’écran 2016-03-03 à 19.27.56_edit

Bon ben ça en fait des choses ! Perso, pour être sûre de ne pas en oublier la moitié, je prépare mon cartable la veille (en relisant cet article), ainsi que ma tenue et je mets mes chaussettes préférées au pied du lit … être rapide comme l’éclair à 8h du mat’, c’est la clé pour ne pas rater le premier siège en cas de fraîche !

La neige tombe en masse dans le Val d’Allos en ce moment, je vous laisse, je vais préparer mon sac pour demain 😉

A pas peur

Hey ! Dis nous ce que tu en as pensé ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s