Le guide pour bien commencer le Stand Up Paddle #1 ! Histoire, bienfaits & apprentissage

Aujourd’hui on vous parle de Stand Up Paddle !
Beaucoup d’entre vous le pratiquent déjà occasionnellement ou ont leur propre matériel. Pour celles qui voudraient s’y mettre, en complément de pratiques comme le kite ou le surf, ou tout simplement qui n’ont jamais mis les pieds sur une board, on vous propose un guide en 2 parties vous permettant de comprendre rapidement les règles du jeu de ce nouveau monde !

pink-pack-montpellier-kitesurf-sup-yoga-vanessa-andrieux-66

C’est parti pour ce premier Pink Pack guide à usage des SuperWomen
/// Option Stand Up Paddle

Si vous ne connaissiez pas l’activité avant, vous n’avez pas pu passer à côté l’été dernier ! Multiplication des bases de location X intérêt des grands médias pour l’activité X avancées matérielles = explosion du SUP !

Reprenons les bases !

L’origine du ‘surf debout à la rame’ remonte aux années 1960 à Hawaii. Rapidement dépassé par l’arrivée des planches courtes, l’activité reste plus ou moins en sommeil jusqu’en 2004, date à laquelle, tel Fumsec le phoenix de Dumbledore, le SUP renait de ces cendres ! A Hawaii toujours.

Ensuite, il faut bien comprendre une chose : en France, on adore s’emméler les pinceaux !
Quand quelqu’un vous parle de « Seup » (prononciation de S-U-P comme les ‘ricains), « Supe » (prononciation frenchy de S-U-P), « Paddle » (alors qu’on est bien d’accord, paddle = rame), « Stand Up », ou encore « Gondole vénitienne » (un touriste de la France profonde peut faire l’amalgame) … en fait tout ça c’est pour dire la même chose : le Stand Up Paddle !

pink-pack-montpellier-kitesurf-sup-yoga-vanessa-andrieux-79

Le succès du Sup : une pratique accessible !
Etant co-PDG d’une petite base itinérante de Sup dans le sud de la France, prof de Sup et de Sup Yoga, j’ai guidé des clients de 8 à 83 ans seuls sur leur planche !

Ce qui est bien avec le Sup, c’est que chacun le pratique à son niveau et y trouve du plaisir ! Assis, à genoux, debout ; vous aurez rapidement des sensations de glisse ! Du loisir à la compétition, vous pouvez aussi multiplier les façons d’utiliser votre sup !

Diversifiez les lieux de pratiques et les paysages : en mer, en étang, en lac d’altitude, en rivière. Changez de décor et explorez de nouveaux horizons !

pink-pack-montpellier-kitesurf-sup-yoga-vanessa-andrieux-81

Une pratique sportive et de bien-être
Les bienfaits du sup sont nombreux. En tant que sportive, vous y trouverez un moyen de faire du training en harmonie (le sup est un sport complet, qui fait bosser chaque partie du corps en profondeur) et du cardio. Dans le cas contraire, vous trouverez une activité pour vous remettre en forme tout en douceur et de façon complète.

Le gros avantage c’est de travailler la proprioception et les muscles profonds sans s’en rendre compte. Il faut bien sur adopter la bonne posture : pieds écartés largeur de hanche, genoux légèrement fléchis, bassin en légère rétroversion, dos droit et épaule baissées.

La connexion avec la nature est immédiate, le ballottement de l’eau, l’air pur et la sensation de grands espaces vous apportent un bien-être incroyable !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Comment apprendre le Sup ?
Le Sup ne demande pas un apprentissage spécifique comme le surf ou le kitesurf ; vous pouvez vous faire plaisir rapidement et en toute sécurité.

Toutefois, histoire d’acquérir les bons réflexes, la bonne posture et la bonne technique de rame, vous pouvez vous rapprocher d’un centre de location & cours.

Les locations sont souvent guidées : le coach vous donnera à terre les clés de la réussite : le bon écart de bras sur la rame, la position sur le sup, la technique de rame simple etc.

1h de cours avec un coach diplômé vous fera progresser très rapidement. Il pourra vous apprendre à vous déplacer sur le sup et effectuer ce qu’on appelle le « virage de race », apprendre à ramer vite / face au vent etc.

pink-pack-montpellier-kitesurf-sup-yoga-vanessa-andrieux-117

— — —

Si vous souhaitez découvrir le Stand Up Paddle, rendez-vous pendant nos events Pink Pack Summer Session au printemps et à l’automne (Voir calendrier et lieux ici) ou tout l’été du côté de Montpellier avec la Pink Pack School !

— — —

La prochaine fois, on vous expliquera comment bien choisir votre matos et les règles de sécurité !

— — —

© Vanessa Andrieux

ROXY #RunSupYoga Marseille, le report !

Histoire d’être au top de la forme pour la Pink Pack Summer Session du week end prochain, je me suis dit que j’allais participer au « triathlon » imaginé par Roxy cette année : le fameux #RUNSUPYOGA, dont les éditions de Barcelone et Oahu ont précédemment eu lieu.

IMG_7253

C’était dimanche dernier, pendant le dernier jour de la Sosh Freestyle Cup et aussi accessoirement le premier jour de l’été !
Roxy a mis les petits plats dans les grands pour cette édition Marseillaise, et j’en reviens avec de sacrées good vibes.

Arrivée à Marseille la veille histoire de profiter des copains sur place et faire la fête, je rejoins Nana et l’équipe de Keep A Breast qui sont entrain d’applaudir les derniers sets de BMX flat. Les 10 meilleurs riders de la planète sont là, invités par Mathias Dandois. Ambiance survoltée grâce aux riders et à un speaker qui sait comment enflammer une foule !
De là où je suis, on dirait quasiment du patinage artistique, à force de les voir tourner sur une roue (chacun sa vision, hein !)

Processed with VSCOcam with f2 preset

 

On attaque la soirée en beauté par le dance floor de la Sosh pour finir au pub officiel. On rit, on boit des bières (la récupération AVANT l’effort, tout un concept), on croise des copains, des partenaires du Pink Pack (c’est toujours cool de mettre des vraies têtes sur des mails !), on parle dans des oreillettes imaginaires, et on s’en jette un dernier en se disant que 4h de sommeil ça commence à faire just pour la journée du lendemain !

Réveil matin 7h, je me lève pas comme une fleur. Heureusement, la route sera courte pour rejoindre l’event Roxy, merci Starboard pour l’hotel camping-car sur place.
Une banane et une paire de basket plus tard, je rejoins Nana devant ce qui s’annonce le + énorme cours de yoga de notre vie !

11406151_10152866576267611_5743115406739627150_o
© Bonnarme / ROXY

Sur la plage du prado, voilà 1200 serviettes de yoga Roxy étalées sur la plage. Y a d’ailleurs des mecs qui ont l’air de jouer au Memory avec les serviettes, mais une fois bien réveillées, on comprend le délire :

11218578_10152865755187611_733203353141972285_o

Ce genre d’orchestration sur les events, ça me plait. J’aime quand on voit les choses en grand, quand on veut en mettre plein les yeux ! En l’occurence, les 1200 girls venues pour le cours de yoga à 9h du mat n’ont pas l’air déçu du voyage !

11111067_10152866575552611_553435465727411900_o
© Bonnarme / ROXY

On retrouve l’animal Loïc au micro (speaker du DEFI KITE & WIND entre autres) avec ses petites blagues matinales bien placées. Il est l’heure de prendre place sur nos serviettes. On en chope 2 en première ligne avec Nana, histoire d’avoir la vue dégagée.

11011059_646493122120864_812678578661046231_oOn part pour 45 min de yoga ashtanga avec Stephanie Veret, qui tient à citer en Sanskrit (langue hindou) toutes les postures effectuées. C’est nouveau pour moi, je n’ai pas l’habitude de suivre des cours si traditionnels, mais j’aime le fait d’en apprendre un peu + à chaque fois, donc je tend l’oreille !
On enchaine des salutations au soleil, quelques postures d’équilibre puis assises. 45 min d’ashtanga au soleil, c’est plutôt efficace comme échauffement.

11036215_646494665454043_6440467880886090406_o

La fin du cours arrive, nous avons 10 minutes pour rejoindre la zone de départ de la course 5k running. Juste le temps de poser les affaires, boire un bon coup d’eau et épingler le dossard. J’ai refait la même erreur qu’à la Spartan Race (courir 16km et 21 obstacles avec une barre de céréales dans le bide), cette fois-ci, j’ai avalé une banane, ouah gros ptit dej !!! Va falloir que je commence à m’organiser pour mes repas pendant les events sportifs, histoire d’éviter les coups de mou quand y a besoin d’un cout de boost !

11143474_10152866570512611_5945090529540283669_o
© Bonnarme / ROXY

On est 850 dans le sas de départ. « Habituée » au sas de la Spartan, ça manquait juste un peu d’ambiance de la part du speaker, on avait envie qu’il envoie du son et fasse monter la pression ! Donc je décide de m’ambiancer toute seule avec mes écouteurs, et je lance la Pink Pack Summer Playlist 😉 A côté de moi, Nana s’ambiance par procuration, puis Marion nous saute dessus par surprise (la dernière fois qu’on l’avait vu, elle avait pas fait son tour du monde !), bref, on est contente !

11406501_10152866570867611_7100001866181303848_o
© Bonnarme / ROXY

Après un faux départ, Anne Flore sort son gun, 5 – 4 – 3 – 2 – 1 PAF PASTEQUE, c’est parti ! Tout le monde s’enflamme, et on court le premier kilomètre comme si on devait rattraper une aile qui s’envole sur la plage. C’est à dire trop vite ! Chacune finit par trouver son rythme, on dépasse, on se fait dépasser, on se lance des cailloux, on fait « genre ça va » dès qu’un photographe de 421 sport passe par là ;), on pense qu’on arrive, donc on sprint, mais en fait il reste 2K à faire, on en chie pendant 1K pour retrouver le rythme et quand tout va mieux, dernier K, on attaque les montées fantastiques ! On re-aperçoit l’arche d’arrivée, cette fois-ci c’est la bonne, on est soulagée, on lâche ce qu’il reste d’énergie, on aperçoit le chrono qui dit qu’on est sous la barre des 30 min (l’exploit de la non-runneuse !), on sprint, on prend la main de sa pote et on dégaine le smile ultra bright en passant la ligne d’arrivée synchro !

10914913_646497955453714_8446907222567861045_o 1781298_646498622120314_6318237858015859983_o

On commence à être un peu touchée après la course sous cette chaleur, j’ai les jambes bien lourdes, je crève la dalle et je suis trempée. Une fois tous ces problèmes résolus, il me reste 30 min pour aller tester un ovni de paddle gun de championne que Starboard me prête pour la course : un gonflable de race de 25 » de large (12’6 de long). Pour celles qui disent qu’elles voient pas le rapport, prenez un gros rondin de bois et allez essayer de tenir debout sur l’eau avec ! On fait moins la maline là hein !

11429952_646498902120286_7733634345606909670_o

C’est quand même un engin qui devrait me permettre d’accrocher quelques sup rigides de race pendant la Sup Race de 2km qui va suivre. Armée de ma pagaie de championne, de mon lycra rose Roxy de championne, je me place en première ligne au bord de l’eau pour le départ, bien décidée à ne pas me prendre les remous causés par 250 filles et leur sup !

DCIM100MEDIA
La race va comporter 3 virages nous dit Loïc, et je me tâte à lui demander comment va se passer le départ au lièvre (DEFI joke). Ça va pas être facile de faire tourner mon engin fait pour aller tout droit et tout vite, mais j’ai mon plan B virage dans la tête, qui s’avérera être une bonne solution.
Le départ est lancé, je saute sur mon sup qui tangue dangereusement le temps que je prenne un peu de vitesse.

11402458_10152866572542611_3024392460399767056_o-2
© Bonnarme / ROXY

J’arrive en 4ème ou 5ème place à la première bouée qui tourne dans mon bon sens (autofierté maximum, les filles devant sont des pointures que je ne rattraperai jamais mais j’y crois à mort). Je m’en sors pas trop mal avec mon virage, puis c’est reparti pour la ligne droite. Je fais un bon bout de chemin à coté de Caroline Barbeau qui n’a pas l’air de souffrir alors que mon épaule grince déjà. D’autant plus qu’elle trimballe sa petite tête blonde sur son sup, qui elle, est là pour faire la conversation 🙂 C’est trop mignon mais je reste focus !

11411867_10152866572247611_7333079503637681506_o
© Bonnarme / ROXY

Les 2 autres bouées tournent dans mon mauvais sens, j’applique mon plan B pour tourner efficacement, mais la fatigue est là, je commence à perdre du terrain et quelques places.
Dernier bord, c’est du tout droit avec un léger vent de travers. Je me retrouve donc à ramer d’un seul côté et ça, ça fait très mal ! Pendant que je constate qu’Olivia Piana termine la course en tête avec elle aussi un enfant sur son sup, j’essaie de garder un coup de rame efficace, mais j’en peux plus.

11538159_10152866571787611_2141388595342292441_o
© Bonnarme / ROXY

Un bateau sécu s’approche de moi et me crie d' »ALLER CHERCHER LOIN DEVANT BORDEL ».
BIM, j’allonge mon coup de pagaie et j’accélère comme par magie ! Je re-double un bon paquet d’acharnées sur les 200 derniers mètres, mon esprit de compet refait surface et je déboule sur la plage avec mon sup en claquant une place entre la 10 et 15ème à vue de nez (à part pour les 3 premières, pas de classement officiel).

DCIM100MEDIA

 

MEGA CONTENTE, mega plus d’épaules, mega essoufflée, mega veine au front, qu’est-ce que c’est bon de se taper dans le lard un peu !
Nana n’en rate pas une miette en photo 🙂 Attention, séquence en rafale de la fille au bout de sa vie :

DCIM100MEDIA

DCIM100MEDIA

DCIM100MEDIA

DCIM100MEDIA
Je regarde les autres concurrentes débouler sur la plage, c’est trop chouette cette ambiance !
Comme je n’ai pas voulu me retourner une seule fois pendant la course (je voulais pas me vautrer sur mon rondin de bois !), j’ai trop hâte de voir tout ça en photo, ça devait être juste magnifique tous ces lycras rose et ces sup à l’eau !

Maintenant c’est officiel, je suis séchée pour la journée. Mon corps est tellement lourd, je sens que les jours prochains vont être gratinés 🙂
On finit l’aprem à la cool avec Nana, Kab et les filles de Ride For Girls.
Je récupère auprès des partenaires Pink Pack quelques trucs très utiles pour la Summer Session (80 sacs Roxy, 15 sup Starboard, 70 bracelets KAB, des broutilles quoi) en approche, puis on conclut cette journée parfaite par un dernier verre au soleil avant de reprendre la route.

Big up aux trop chouettes rencontres et retrouvailles, Alix, Isa, Mel & Jerem de KAB, Marion, l’autre Marion et Cédrine, Mich Mich, l’équipe Starboard, les participantes Pink Pack croisées par-ci par-là et toutes les copines ! Merci à Nana et 421 sport pour les photos sur le vif !

Un énorme coeur avec les mains à l’équipe Roxy qui a organisé cette journée ! Super ambiance, chaque participante est venu avec ses objectifs, de la grosse marade ou un objectif sportif haut placé, n’empêche on est toutes amenées à se dépasser, c’est l’effet #RUNSUPYOGA !

Si une étape passe près de chez vous, ne la ratez pas !
Prochaine date française, mi juillet à Biarritz !
Toutes les infos sur le site Roxy

11419335_10152866573772611_6631866561251471874_o
© Ruiz / ROXY
11406371_10152866575277611_3424100996737276352_o
© Bonnarme / ROXY

1518946_646494088787434_2696514180928140147_o

Beach Yoga et Sup Fitness au DEFI KITE 2015

Comme promis dans la 13ème bonne raison d’être au DEFI KITE le week end dernier, nous avons animé gratuitement un cours de beach yoga le vendredi et un cours de Sup Fitness le dimanche, pendant les moments de pétole bien molle.

DSC00464-edit

Les riders défieurs ont eu leur compte niveau vent (on y reviendra dans un prochain article !), alors un peu de relaxation sur le sable et sur l’eau était la bienvenue !

DSC00373-edit

L’occasion pour nous de tester les connaissances apprises lors de la 1ère formation française de Sup Fitness & Sup Yoga teacher training, que nous avons suivi en Avril à Carnac, dispensée par Sarah Hébert (on reviendra là-dessus aussi… on a à peu près 53 articles en attente de publication, voilà !)

Merci à nos élèves d’un jour d’avoir joué le jeu avec nous sous le regard amusé / curieux des passants 🙂

Merci à l’organisation du DEFI de nous avoir mis à disposition le matos de la SNCM pour la ligne d’eau, ainsi que le speaker pour nos annonces micro !

Merci aussi au trio de choc de chez Starboard Sup pour le prêt des SUP et pour les photos !

DSC00469-edit DSC00472-edit DSC00475-edit DSC00479-edit DSC00481-edit DSC00482-edit DSC00488-editDSC00323-editDSC00328-editDSC00360-editDSC00363-editDSC00383-editDSC00404-editDSC00411-editDSC00444-edit

Sunday beachy sunday

Ah non, en fait c’était un vendredi, mais avec tous ces changements d’heures, je sais plus où j’habite.

En tout cas, les journées précédentes avaient été bien chargées et il me fallait trouver un petit moment pour moi, si possible pas affalée sur mon canap’ en mangeant des schokobons (oui mais c’est tentant quand même). J’avais envie de soleil, d’air frais et d’un peu d’eau de mer en ce début de mois de novembre rafraichissant.

La Fugue

C’était l’été. Un été où il faisait beau et chaud (contrepèterie belge). Une saison qu’on sent bien passer dans le Sud. Ici on l’appelle l’été à pinpins.

Genre mois de Juillet – 30 degrés – trop de vacanciers sur nos spots habituellement désertés. Aller à la plage relève d’une Spartan Race, sachant que tu peux potentiellement te prendre un coup de parasol derrière la nuque pour avoir empiété sur la serviette de plage de ton voisin, ou alors tourner pendant 3h pour te garer, ne pas trouver de place, rentrer chez toi brancouille et bien vénère. Bref, « SEUL sur le sable, les yeux dans l’eau » pouvait aller se rhabiller.

DSC_0449_editUn week end OFF dénué de tout (e)vent se profilait à l’horizon (NDLR : c’est comme les éclipses solaires, ça arrive une fois tous les trentre-six du mois, ça mérite d’être souligné).
Le cerveau en surchauffe suite à une exposition prolongée devant les écrans d’ordinateurs et comme une envie d’aller voir ailleurs si j’y suis (on sait jamais, sur un malentendu).

DCIM100GOPRO
J’avais promis une fugue en bonne et due forme à une certaine Momo, dans le même état bouillonnant que moi (office jobs suck). Les hommes ayant mieux à faire ce we là (genre travailler), c’est en 38 caractères que je lui propose de fuguer avec moi là-haut sur mes montagnes du Val d’Allos, que je vois + souvent enneigées qu’en été. Loin des gens mais près du cœur.  Après avoir hésité une demi seconde (Elle : y a pas du vent ce we là ? Moi : Non !), elle me répond par l’affirmatif à coup d’onomatopées textées et on jette déjà un bonnet, une chemise et des chaussures de marche dans nos valises respectives (NDLR : on n’a pas pris les flingues, trop surfait, trop « Thelma et Louise »).
Nos acolytes montagnardes sont prévenues, accrochez-vous, on arrive !

DCIM100GOPROVendredi 17h, la fugue démarre par une retraite anticipée du boulot (ça aussi c’est comme les éclipses solaires). Le temps de balancer les affaires dans une seule voiture (celle qui sait aller à La Foux d’Allos les phares éteints, les yeux fermés !), on file sur l’autoroute (dala dala lalalala) cheveux (mousseux) au vent.

Au programme (votre mission, si vous l’acceptez) :

  • Balade en paddle sur le lac de Castillon avec Amel-Nagawika-fret-maritime-pour-vous-servir
  • Grab d’un félin chez Margaux
  • Randonnée autour du lac d’Allos en mode ‘la warum nicht’ (on avait l’air d’allemandes échappées de leur camp scout, face aux touristes en K-Way-of-life)
  • Gobage d’une fondue (savoyarde, sinon, en juillet, c’est pas drôle) chez beau-papa et de crêpes chez le breton local (aucun lien, fils unique)
  • Dégustation de thé (vert) sous un plaid (blanc)
  • Lecture du dernier Happinez en regardant la pluie tomber, puis s’arrêter, puis retomber, puis se re-arrêter…
  • Signature de quelques autographes au festival de la truite
  • Et blablabla le matin, et blablabla l’après-midi, et blablabla le soir…

Check, check et re-check !

DCIM100GOPROAu retour, le-dit félin nous prévient gentiment que rentrer, ça craint, que rentrer c’est la merde, que rentrer ça pue, que rentrer c’est « caca » (littéralement …)
Et la météo, en mode « Eye of the storm » nous fait comprendre qu’on est repartie vers l’tourbillon d’la vie …

… Mais on s’en fout, on reviendra !

xx
Mel.

Article co-écrit avec Momo parce que c’est plus drôle et qu’elle est la seule à pouvoir te caler une référence à Joe Dassin dans le récit d’un week end à la montagne.

DCIM100GOPRODSC_0384_editDCIM100GOPRODSC_0413_editDCIM100GOPRODSC_0466_editDCIM100GOPRODCIM100GOPRODSC_0402_editDCIM100GOPRODSC_0469_editDCIM100GOPRODSC_0440_editDCIM100GOPRODSC_0442_editDSC_0484_editDCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPROMarmooooootte !

DCIM100GOPRO

Indian Summer Session !! Yoga, Paddle et Fitness le Dimanche 28 Septembre à Mandelieu

indian_summer_session_afficheComment ça on avait dit « plus d’évènement Pink Pack avant l’hiver » ? Eh ben en fait, on a menti !

La filiale niçoise du Pink Pack, composée d’Alizée et Mag (une partie des GO de la dernière Summer Session), vous a concocté une journée aux petits oignons qui aura lieu le dimanche 28 septembre sur la plage de Mandelieu (06), à base de paddle, yoga et fitness paddle (et de rigolade, mais est-ce encore la peine de le préciser !!).

IMG_8729_edit            IMG_8730_edit

Mag et Alizée, la bonne humeur au petit matin !

Comme d’hab’, c’est vraiment ouvert à tous les niveaux, même si vous n’avez jamais mis les pieds sur un paddle. Vous verrez, c’est moins compliqué que ce qu’on pense ! Et pour les habituées, vous pourrez vous perfectionner à souhait !

Pour cette journée du dimanche 28 Septembre, les places sont limitées à 12 personnes. L’inscription de 36€ comprend :
– un cours de yoga d’une heure
– un cours de fitness paddle d’une heure
– la mise à disposition des paddles pendant tout le déroulement de la journée
– le repas de midi à base de wraps, boisson détox et un dessert. Tout sera handmade, il faut le préciser (et applaudir la cuisinière le jour J) 😉

Au programme en + de tout ça, un peu de masque/tuba, de la slackline et un relai paddle ! Pour les habituées des Summer Sessions, vous savez 😉 et pour les autres, à part vous dire que vous ramerez comme des dératées, prête à tous les coups pour que votre concurrente ne vous dépasse pas, il n’y a pas grand chose à ajouter ! Ah si,  vous perdrez certainement votre voix aussi, AH AH !!

Pour vous inscrire, envoyez un mail à alizee.violante@gmail.com, (elle vous confirmera votre inscription par retour de mail) avec les infos suivantes :
– NOM, Prénom
– Tel
– Mail
– Vous avez déjà fait du yoga : oui / non
– Vous avez déjà fait du paddle : oui / non
– Vous avez un paddle : oui / non

RDV donné à la base nautique Mandelieu Paradise à 8h pour un début des activités à 8h30 (le temps de boucler le règlement de votre inscription – prévoyez d’effectuer celui-ci en espèces) :

Mandelieu Paradise
1 avenue du général de gaulle
06210 Mandelieu La Napoule

Coordonnées GPS :
Latitude : 43.532105
Longitude : 6.948967

Pour toute question sur la journée, vous pouvez contacter Alizée par tel au 06 64 15 65 20, par mail alizee.violante@gmail.com ou directement sur l’événement Facebook

Prévoyez crèmes solaires, serviette de bain et/ou futa pour le yoga sur la plage et un petit dej si vous voulez le prendre sur le sable entre 2 activités le matin !

On attend vos inscriptions pour cette chouette journée d’été indien by Pink Pack !

Quiet Paddling Day

Un petit moment de calme au large de La Grande Motte … qui te rappelle qu’il est toujours très bon de savoir couper le rythme d’une vie souvent trop rythmée 🙂

Après une heure de yoga sur la plage, Marion et moi avons chipé 2 paddles Suprem à Renaud (Stand Up Rising) pour ramer en direction de l’horizon, jusqu’à ne plus entendre le son de cette marée humaine, jusqu’à ne plus sentir les effluves de crèmes solaires.

A quiet paddling day.

DCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRODCIM100GOPRO

Pink Pack Summer Session #2 le retour : 21 et 22 juin !

Hello girls !

On en parle depuis plusieurs semaines, voilà les infos officielles pour participer à cette 2ème édition de la SUMMER SESSION !

summer_session_afficheLa recette sera la même que l’an dernier, et vous pouvez même lire ou relire le report de la première édition, pour vous donner une idée de l’ambiance morose qui règne tout le week end (ih ih) !!!

Quelques petites améliorations seront apportées cette année avec notamment la présence d’un moniteur de kite pour vous servir mesdames les débutantes 😉 A ce sujet, que vous soyez expertes ou totalement novices dans une ou plusieurs des activités proposées, vous y trouverez votre compte, et des conseils pour les moins aguerries.

Notez donc dans vos agendas que le week end du 21/22 juin, vous serez sur les plages montpelliéraines à faire du paddle, du yoga et du kite avec des dizaines de nouvelles copines !

Voici le programme + en détails (l’ordre de déroulement des activités étant lié à la météo, le planning sera confirmé aux participantes dans les 3 jours précédent le we) :

Jour sans vent (Samedi ou Dimanche selon conditions météo !)
De 5h30 à 8h30 environ : Session spéciale offerte par nos prestataires = un sunrise yoga et paddle. Ce sera limité à 20 places et n’entrera pas en compte dans le prix du we. Une expérience à vivre pour les + motivées du réveil 😉 Départ de La Plagette (plage privée qui accueille le Pink Pack ce jour là)

IMG_1611
De 9h à 16h environ : cours et initiation au yoga, au paddle yoga et au paddle tout court. Le tout avec Isa (prof de yoga), Stand Up Rising (prêt des paddles) et la team Pink Pack pour les initiations paddle.
Lieu : La Plagette (plage privée), Grand Travers, La Grande Motte (34)
Selon le nombre de participantes on formera des groupes pour ne pas être trop en même temps sur une activité. Le relai paddle qui avait déchainé les filles l’an dernier reprendra du service pour mettre un peu d’action et de compétition conviviale !
En parallèle, on est entrain de caler une activité slackline pour toute la journée, histoire de tester l’équilibre de chacune !

stand up paddle - stand up rising - la grande motte
Pour la pause dej de midi, La PLagette nous régalera cette année avec une salade Thaï (poulet ou crevette au choix), 1 bon smoothie et quelques fruits frais à déguster pour le dessert.

Jour avec vent (Samedi ou Dimanche selon conditions météo !)
Place au Kitesurf avec Zeeko et notre moniteur en chef, Flow !
Heure et lieu : plage de l’Espiguette (Grau du Roi, 30) vers 9h ou 10h (en fonction de la soirée !). Cette plage est aussi bien adaptée à l’apprentissage qu’à la free session !
Pour les débutantes et selon votre nombre, vous aurez minimum 2 heures de cours avec Flow. Venez avec votre maillot (combi si la frilosité vous guette !) et votre serviette, on s’occupe du reste.
Pour les habituées du kite ou les girls qui en sont déjà à l’étape de la planche sous les pieds, ce sera coaching Pink Pack pour sortir vos fesses de l’eau ou replaquer vos premiers sauts ! Tout le matos Zeeko Kites sera également en test toute la journée.

zeeko 2014 pink pack
La pause dej vous sera servie directement on the beach par notre special guest qui vous concocte en ce moment un bon repas healthy de sportive ! Je vous la présenterai un peu plus tard !

On vous présentera également au fil des jours tous les partenaires qui nous soutiennent pour cet event, mais voilà déjà une petite info : pas besoin de prévoir des litres de crème solaire pour le we puisque la marque EVOA mettra à disposition un distributeur de crème pour toutes les filles. Nous sommes ravies de cette colaboration, car EVOA agit pour l’environnement : en utilisant ces crèmes, vous vous protégez, respectez l’océan et préservez le corail (pas trop de corail par ici, mais vous comprenez l’idée !)
Pour le reste des cadeaux, l’habituel tirage au sort de Noël gatera on l’espère, l’ensemble des participantes !

Voici maintenant les différentes formules pour participer au we !
Les formules incluent les repas du midi.
Les formules ne comprennent pas l’hébergement. L’an dernier, les filles qui n’étaient pas de la région s’étaient adressées au camping de l’Espiguette (04 66 51 43 92)  pour louer des bungalows à plusieurs.

> WE COMPLET AVEC INITIATION KITE = 85€
> WE COMPLET SANS INITIATION KITE = 50€ (vous êtes autonomes ou apprenez à remonter au vent. Vous avez ou non votre matos)
> UN SEUL JOUR : PADDLE & YOGA = 40€
> UN SEUL JOUR : KITESURF AVEC INITIATION = 45€
> UN SEUL JOUR : KITESURF SANS INITIATION = 10€

Si vous suivez, le samedi soir c’est la fête de la musique. On est entrain de voir si on organise une soirée quelque part. En tout les cas, si soirée il y a, il y aura un thème / dress code : ce sera « LICORNE & petits poneys ». Vous êtes prévenues, soyez créatives 🙂

Pour vous inscrire :
Envoyer un mail à mel@pink-pack.com avec les infos suivantes :

  • Nom, Prénom
  • Mail
  • Tel
  • Ville
  • Niveau en paddle : débutante, intermédiaire, confirmé
  • Yoga : déjà pratiqué ou non
  • Niveau en kite : débutante (jamais fait ou seulement du pilotage sur le sable), intermédiaire (pris quelques cours, je tente de monter sur ma planche, le cul dans l’eau !), confirmé (autonome)
  • Si vous avez votre matos de paddle : oui / non
  • Si vous avez votre matos de kite : oui / non
  • Si vous choisissez la salade Thaï au POULET ou aux CREVETTES (jour paddle/yoga)
  • La formule de week end que vous choisissez (copiez/collez une des formules en gras indiquées + haut)
  • Option « sunrise paddle & yoga » oui / non (seulement si vous êtes présente lors de la journée paddle / yoga). Attention, limitée à 20 places.

Pour info, si d’ici là les statuts associatifs du Pink Pack sont officiels, le paiement pourra se faire en chèque ou espèce, sinon, ce sera de l’espèce pour des raisons pratiques !

Nous limiterons les places à 30/40 participantes pour la journée paddle & yoga.
Nous limiterons les places pour l’initiation kite à 12 personnes.
Les places pour kiter entre girls autonomes à l’Espiguette sont illimitées 🙂

Hâte de toutes vous retrouver ! A vos mails !